D0LLF-15/0825/EFAG

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 26 Octobre 2015

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 84 membres.

15/0825/EFAG

DELEGATION GENERALE VILLE DURABLE ET EXPANSION – DIRECTION DES PROJETS

ECONOMIQUES – Service Développement Territorial – Attribution d'une subvention exceptionnelle à l'association Via Marseille-Fos visant à contribuer à la mise en oeuvre de son programme d'activités 2015 – Approbation d'une convention.

15-27987-DPE

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué aux Finances, au Budget et à la Charte Ville Port, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Historiquement indissociable de la fondation de Marseille, le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) constitue depuis toujours un des principaux outils industriels intégrés à la Ville, indispensable au développement de l'économie locale.

L'activité portuaire, et plus largement la filière maritimo-portuaire, porte en elle de formidables potentialités de développement pour le territoire, à la fois en matière de création de richesses et d’emplois. 41 000 emplois sont aujourd'hui générés par l’activité portuaire, soit 8% de l’emploi salarié privé du département. La Ville de Marseille concentrant à elle seule la moitié des emplois liés au port.

Avec un trafic de plus de 78 millions de tonnes en 2014, le port de Marseille-Fos poursuit sa progression dans le secteur des conteneurs et de la logistique, comme dans celui des vracs solides sidérurgiques. Avec plus d’un million de conteneurs traités et le cap du millionième croisiériste franchi, Marseille-Fos conforte sa place de premier port français et s’affirme, plus que jamais, comme un grand port euroméditerranéen, véritable porte du sud de l’Europe.

Consciente des potentialités des bassins Est de Marseille et de ses perspectives de développement, la Ville de Marseille a su apporter ces dernières années son soutien à l'essor et à la promotion des activités portuaires au travers de différentes actions structurantes :

  • En 1996, la Ville de Marseille, la CCI Marseille Provence, et le Grand Port Maritime de Marseille se sont associés au sein du Club de la Croisière Marseille Provence pour favoriser le développement de la croisière à Marseille dans un esprit de place commerciale. De cet engagement commun est née une démarche active qui a permis d’instaurer une véritable synergie entre tous les acteurs économiques et institutionnels locaux du marché de la croisière. D’une activité peu développée (8 550 passagers en 1992), Marseille a réussi à se hisser en quelques années à une position dominante sur le marché français (premier port de croisière) et à une place de concurrent au niveau européen, avec 1,5 millions de croisiéristes en 2015.

  • Par délibération n°12/1222/FEAM du Conseil Municipal du 10 décembre 2012, la Ville de Marseille a approuvé la Charte Ville-Port, signifiant ainsi son engagement à soutenir l’évolution des Bassins Est dans une nouvelle dynamique entre le port et son territoire. Cette charte permet de disposer d’une vision stratégique partagée par les acteurs institutionnels, tout en réaffirmant la vocation industrielle et commerciale des Bassins Est du GPMM dans une relation Ville-Port réinventée.

    C'est dans ce cadre que la Ville de Marseille participe activement à la mise en oeuvre de différents ateliers stratégiques et opérationnels sur des thématiques aussi variées que le développement des trafics et de l'hinterland portuaire, le développement des infrastructures portuaires, la réorganisation des bassins Est, les synergies ville/port ou encore l’amélioration des dessertes du port et de la façade littorale Nord de la Ville. Aujourd’hui, la mise en oeuvre de la Charte Ville-Port est entrée en phase opérationnelle et les premiers chantiers sont engagés.

    Dans ce contexte, le projet d’élargissement de la Passe Nord apparaît comme essentiel et emblématique. Essentiel pour pouvoir accueillir des bateaux de plus de 200 m de long, qui deviennent la norme au niveau international tant pour le transport des marchandises que des passagers. Emblématique car ces travaux ont une double utilité en permettant de soutenir le développement de la croisière et le développement de la réparation navale en lien avec la Forme 10, illustrant ainsi l’interdépendance des activités historiques et plus récentes des Bassins Est. C'est pourquoi la Ville de Marseille, par délibération n°15/0149/EFAG du Conseil Municipal du 13 avril 2015 s’est engagée à verser au GPMM, dans le cadre du projet d'élargissement de la Passe Nord, une subvention de 2 450 000 Euros correspondant à 7,5% du montant total des études et des travaux, pour un coût global évalué à 32 700 000 Euros HT.

    Créée en 1993 sous le nom de Marseille Europort, l'association « Via Marseille-Fos » qui fédère aujourd'hui au sein de ses instances acteurs publics, organismes consulaires et entreprises, entend au travers de ses différentes activités valoriser l’attractivité du territoire portuaire de Marseille-Fos et plus particulièrement l'offre de services locale en matière de transport et de logistique.

    L'application réussie de la réforme portuaire a assuré ces dernières années le retour pérenne de la fiabilité et de la productivité portuaire, permettant ainsi le développement de nouveaux projets.

    Fort de cette dynamique, l'association « Via Marseille-Fos » se fixe comme objectif de réunir et séduire les acteurs économiques nationaux et internationaux, afin de les convaincre d'utiliser le territoire de Marseille-Fos comme le lieu naturel de passage de leurs imports et exports, vers et depuis le monde entier. Marseille-Fos peut s’enorgueillir pour cela d’une inter-modalité exceptionnelle et déjà opérationnelle, à même de desservir l’ensemble du territoire français et tout particulièrement son Hinterland sur l’axe rhodanien.

    Dans un contexte de compétition internationale, l'association « Via Marseille-Fos » a

    vocation à :

  • valoriser les effets positifs de la mutation du port sur l'économie portuaire,

  • promouvoir au niveau national et international les infrastructures portuaires, l'offre de services et l’écosystème maritimo-portuaire marseillais,

  • faire émerger au sein de la communauté portuaire marseillaise une dynamique commerciale s'appuyant sur une offre de services de qualité, fiable et compétitive, dans le but de conquérir de nouveaux trafics,

  • replacer le port de Marseille-Fos dans la compétition internationale pour tous les secteurs de marchandises,

  • réunir et séduire les acteurs économiques nationaux et internationaux afin de les convaincre d'utiliser le territoire de Marseille-Fos comme le lieu naturel de passage de leurs marchandises.

    En 2015 l’association « Via Marseille-Fos » va décliner cette stratégie en engageant une série d’actions de promotion de la place portuaire marseillaise :

  • participation en tant qu'exposant à des salons professionnels en France et à l'étranger (SITL, Medfel, Stimmed, Algéria infrastructures, Breakbulk Europe, Top Transport) permettant ainsi à l'association de nouer en moyenne de 500 à 600 contacts professionnels,

  • accueil à Marseille de plusieurs délégations de chargeurs (Turquie, Rhône-Alpes, Région parisienne), soit environ 120 prospects et utilisateurs potentiels des infrastructures portuaires,

  • organisation de réunions d'informations ciblées, permettant ainsi la mise en relation en moyenne de 350 personnes.

La Ville de Marseille entend marquer à nouveau son soutien à la promotion de l'outil industrialo-portuaire marseillais en accordant à l’association « Via Marseille-Fos » une subvention exceptionnelle de 17 500 Euros visant à soutenir la mise en oeuvre de son programme d’activités, contribuant ainsi à hauteur de 8% au budget global de l'association qui s'élève en 2015 à 215 000 Euros.

Très active, l’association « Via Marseille-Fos » constitue un acteur incontournable et structurant à l’échelle du territoire dont les actions méritent d’être soutenues. La Ville de Marseille souhaite de son côté s’appuyer sur les activités de l’association pour améliorer sa connaissance de l'écosystème portuaire et se rapprocher plus encore des problématiques des acteurs qui le constitue.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est accordée à l'association « Via Marseille-Fos », au titre de l'exercice 2015, une subvention exceptionnelle d'un montant de 17 500 Euros visant à contribuer à la mise en oeuvre de son programme d’activités 2015.

ARTICLE 2 Est approuvée la convention ci-annexée entre la Ville de Marseille et l'association

« Via Marseille-Fos ».

ARTICLE 3 La dépense correspondante d’un montant de dix sept mille cinq cents Euros (17 500 Euros) sera imputée au Budget Primitif 2015 – Direction des Projets Économiques – code service – 40204 – nature 6574.1 – fonction 90 – code action 199 00910.

ARTICLE 4 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer cette convention.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR L'ADJOINT DÉLÉGUÉ AUX FINANCES, AU BUDGET ET À LA CHARTE VILLE PORT

Signé : Roland BLUM

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, FINANCES ET ADMINISTRATION GENERALE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *