D0IIB-12/1377/DEVD

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 10 Décembre 2012

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 91 membres.

12/1377/DEVD

DELEGATION GENERALE VILLE DURABLE ET EXPANSION – DIRECTION DU DEVELOPPEMENT

URBAIN – SERVICE DE LA PLANIFICATION URBAINE – 3ème arrondissement – Quartier de la Belle de Mai – Autorisation pour le lancement d'un concours international d'urbanisme sur le secteur des casernes.

12-23987-DDU

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller délégué à la Coopération Métropolitaine, à l'Urbanisme, au suivi des ZAC, à la Révision du Plan Local d'Urbanisme et à l'Agence d'Etudes d'Urbanisme de l'Agglomération Marseillaise, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Le troisième arrondissement marseillais, et notamment le quartier de la Belle de Mai, pour partie secteur d’Euroméditerranée, se caractérise par une situation métropolitaine stratégique grâce à sa proximité avec la gare Saint Charles et l’hyper centre marseillais.

Cependant, ce même secteur souffre d’un enclavement et d’une accessibilité limitée par un maillage viaire déstructuré. Ce cloisonnement est accentué par la présence des voies ferrées menant à Saint Charles.

Ce quartier est marqué par une population paupérisée, une faiblesse des espaces publics et un habitat dégradé qui fait l’objet d’interventions ciblées par le biais d’opérations de requalification.

Une dynamique urbaine a également été amorcée avec la réhabilitation des friches industrielles de la « SEITA ». De nouvelles activités économiques se sont développées en lien avec la filière cinéma/audiovisuel et transmédia. Avec l'implantation au sein du Pôle Média de la Belle de Mai d'une cinquantaine d'entreprises innovantes, représentant un millier d'emplois salariés, Marseille a conforté son attractivité dans le domaine de l'industrie numérique.

Parallèlement, le foisonnement des activités artistiques au sein de la Friche culturelle et la création d'un pôle dédié au patrimoine, ont stimulé l'émergence créative.

Aujourd’hui, la cession par l'Etat des sites militaires de la Belle de Mai constitue l’opportunité pour mener une opération d’urbanisme en proximité immédiate de la gare Saint Charles et du centre-ville. Il s’agit d’engager une dynamique de reconquête de ce vaste secteur de la Gare pour tendre à la réalisation d’un véritable pôle métropolitain combinant divers modes de transport, des offres en commerces, services, bureaux et logements, digne de cette échelle métropolitaine qu’est le quartier de la gare de demain.

Par délibération n°09/1313/DEVD du 14 décembre 2009, le Conseil Municipal a autorisé une convention de valorisation des sites militaires avec le Ministère de la Défense permettant la Ville de Marseille de se porter acquéreur des sites de Busserade, Subsistances, Cour Marceau, Bugeaud et Cour de Chine.

Dans le cadre de ces acquisitions, elle a engagé en 2007 une réflexion sur les enjeux et les perspectives de reconversion de ces six hectares de sites militaires. En l’occurrence, une étude de régénération urbaine du quartier a été menée en 2008/2009 par les architectes paysagistes Remon et Coulon.

Il ressort de cette étude urbaine la pertinence de considérer les différents sites des casernes géographiquement limitrophes dans un seul et même périmètre de projet et ce afin d’avoir un effet levier sur l’ensemble du quartier.

Ainsi, les différentes actions à l’oeuvre sur ce même secteur (requalification du boulevard National, Centre des Réserves du Mucem, ZAC Saint Charles…) et le projet de reconversion des sites militaires de la Belle de mai permettront l’émergence d’un futur pôle métropolitain constitué par le quartier de la Gare.

Dans le cadre du développement de ce quartier, la Ville de Marseille souhaite conforter sa capacité d'accueil et renforcer de nouvelles industries créatives, culturelles et numériques pour constituer un des axes fondateurs du nouveau quartier de la Gare.

Ce projet poursuit les objectifs suivants :

  • reconvertir le secteur des casernes en y implantant de nouveaux usages, levier d’action pour redynamiser ce quartier dans la continuité de l’OIN Euroméditerranée ;

  • désenclaver le secteur de la Belle de Mai en améliorant les conditions de circulation ;

  • donner une lisibilité urbaine au secteur des friches militaires en faisant de ce site un

    « starter » du futur quartier de gare métropolitaine ;

  • affirmer la vocation du quartier de la Belle de Mai en faisant converger les activités créatives et numériques dans le domaine du cinéma, de l'audiovisuel, du multimédia, de l'architecture et de l'innovation culturelle ;

  • produire une offre mixte en logements tout en y amenant de la mixité fonctionnelle créée par des espaces d’activité économique et des équipements structurants ;

  • traiter le franchissement des emprises ferroviaires comme condition future de l’émergence du pôle métropolitain.

Sur la base des objectifs synthétisés ci-dessus, il apparaît opportun d’initier la procédure d’un concours international d’urbanisme pour mener le projet de reconversion des friches militaires de la Belle de Mai.

Pour ce faire, il est nécessaire d’élaborer un Plan Guide, basé sur l’analyse d’un territoire élargi, tel que représenté sur le plan ci-annexé.

L'estimation du coût global de ce projet est estimé à 800 000 Euros et donnera lieu au vote d'une affectation d’autorisation de programme lors d'un prochain Conseil Municipal.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES VU LA DELIBERATION N°09/1313/DEVD DU 14 DECEMBRE 2009 VU LA DELIBERATION N°09/1314/DEVD DU 14 DECEMBRE 2009 VU LA DELIBERATION N°11/0234/DEVD DU 4 AVRIL 2011

VU LA DELIBERATION N°11/0235/DEVD DU 4 AVRIL 2011 VU LA DELIBERATION N°12/0705/DEVD DU 9 JUILLET 2012 OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée l’initiation de l’Opération Identifiée sur le secteur des casernes de la Belle de Mai. Le périmètre de cette opération représente une surface d’environ 68 000 m², tel que représenté sur le plan ci-annexé.

ARTICLE 2 Est approuvé le lancement d’études opérationnelles préalables au lancement d’un concours international d’urbanisme pour la reconversion des friches militaires de la Belle de Mai.

ARTICLE 3 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer tous actes ou documents inhérents à l’exécution de la présente délibération.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE CONSEILLER DÉLÉGUÉ À LA COOPÉRATION MÉTROPOLITAINE, À L'URBANISME, AU SUIVI DES ZAC, À LA RÉVISION DU PLAN LOCAL D'URBANISME ET À L'AGENCE D'ETUDES D'URBANISME DE L'AGGLOMÉRATION MARSEILLAISE

Signé : Claude VALLETTE

Le Conseiller rapporteur de la Commission DEVELOPPEMENT DURABLE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *