D0DCL-08/1082/DEVD

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 15 Décembre 2008

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 96 membres.

08/1082/DEVD

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES – DIRECTION DE L'AMENAGEMENT DES ESPACES PUBLICS-VILLE ET LITTORAL – GRAND PROJET DE VILLE – Plan d'Aou – 15ème

arrondissement – Aménagement du "Mail Canovas". Approbation d'affectation d'autorisation de programme pour la phase "Etudes préalables".

08-17301-DAEP-VL

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Madame l’Adjointe déléguée au Grand Projet de Ville, aux Projets de Rénovation Urbaine, au Contrat Urbain de Cohésion Sociale et à la Politique de la Ville, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Par délibération n°00/1498/EHCV du 22 décembre 2000, le Conseil Municipal a approuvé le programme des infrastructures viaires du Plan d’Aou (U222 et chemin des Tuileries, rues Canovas, des malouins, des Corvettes et du Parc) et le schéma des espaces publics (place du Sud, Mail Canovas, Esplanade du Nord, stade du Parc de Séon Nord).

Par délibération n°01/1067/EHCV du 26 novembre 2001, le Conseil Municipal a approuvé l’augmentation d’autorisation de programme relative aux études portant sur l’aménagement de l’esplanade Nord du Plan d’Aou. Cette esplanade, située au coeur des nouveaux programmes de logement, assure le débouché du futur Mail Canovas sur le plateau du Plan d’Aou.

Afin d’assurer la mise en oeuvre du programme d’ensemble qui visait à améliorer la liaison piétonne vers le noyau villageois de Saint-Antoine, il importe aujourd’hui d’engager les études sur le « mail Canovas » lui-même.

Ce futur mail piétonnier est à ce jour matérialisé dans le site par une emprise réservée dans le prolongement de la place Canovas, à l’Ouest de la voie ferrée Marseille – Aix. Cette emprise constitue un lien potentiel entre le plateau et le quartier de Saint Antoine situé en contrebas.

L’aménagement de cet axe et des terrains alentours a fait l’objet de plusieurs études et réflexions depuis les années 1990. Il devait s’y accrocher différents éléments de programme qui ont évolué au fil du temps et des planifications urbaines : bibliothèque de secteur, gare TER et pôle d’échange, parking public et liaisons viaires, liaison piétonne par dessus la voie ferrée. Le projet de restructuration de la place Canovas, réalisé en 1999, avait adopté une composition favorisant cette future liaison Est-Ouest.

08/1082/DEVD

Compte tenu des choix d’aménagement urbain qui ont été opérés et notamment l’installation de la gare TER au Sud du quartier, la nature même du « mail Canovas » devra faire l’objet d’une réflexion renouvelée en adéquation avec le contexte actuel et les besoins qui pourront s’affirmer : développement de la zone d’activités, restructuration en cours de la cité du Plan d’Aou.

C’est pourquoi, il est apparu opportun de lancer pour ce site de nouvelles études préalables à caractère programmatique et de faisabilité.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES VU LA DELIBERATION N°00/1498/EHCV DU 22 DECEMBRE 2000 VU LA DELIBERATION N°01/1067/EHCV DU 26 NOVEMBRE 2001 OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est décidé l’engagement des études préalables relatives à l’aménagement du « mail Canovas » dans le cadre d’un marché à procédure adaptée.

ARTICLE 2 Est approuvée l’affectation de l’autorisation de programme « Espaces publics, Année 2008 » d’un montant de 20 000 Euros pour la réalisation de ces études.

ARTICLE 3 Les dépenses correspondantes seront affectées aux Budgets 2008 et suivants.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MADAME L'ADJOINTE DÉLÉGUÉE AU GRAND PROJET DE VILLE, AUX PROJETS DE RÉNOVATION URBAINE, AU CONTRAT URBAIN DE COHÉSION SOCIALE ET À LA POLITIQUE DE LA VILLE

Signé : Valérie BOYER

Le Conseiller rapporteur de la Commission DEVELOPPEMENT DURABLE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN