D0D4T-08/0803/DEVD

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 6 Octobre 2008

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 94 membres.

08/0803/DEVD

SECRETARIAT GENERAL – DIRECTION DE LA QUALITE DE VIE PARTAGEE – Attribution de

subventions aux associations "La Lyrone","La Nature Racontée" et "Culture et Patrimoine en Provence et Méditerranée".

08-17021-DQVP

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué au Développement Urbain Durable et au Plan Climat Territorial, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

La prise en considération des principes du développement durable dans le fonctionnement quotidien de notre Ville nécessite une sensibilisation soutenue de la population afin que tous les Marseillais s’approprient les gestes quotidiens qui correspondent à leur mise en application concrète.

La Direction de la Qualité de Vie Partagée propose aux écoles marseillaises de nombreuses animations pédagogiques d’éducation à l’écocitoyenneté sur différents thèmes (eau, déchets, consommation, environnement urbain, littoral et énergie). Plusieurs centaines de classes sont concernées chaque année par ces animations réalisées dans le cadre de marchés publics par des associations spécialisées d’éducation à l’environnement.

Les associations "La Lyrone", "La Nature Racontée" et "CPPM" interviennent en complémentarité de ce dispositif en développant leur programme d’animations et d’ateliers, destiné au jeune public :

  • La Lyrone s’adresse en particulier aux écoles primaires et aux centres aérés de la Ville de Marseille en leur proposant des animations mêlant conférence et spectacle et en utilisant le vecteur musical et artistique pour transmettre aux enfants des messages écocitoyens. Par ce programme d’action qui a prouvé toute sa pertinence lors des précédentes années, La Lyrone participe à l’effort municipal qui vise à développer une culture écocitoyenne auprès des jeunes générations. L'an dernier, ce sont plus de 3 500 jeunes Marseillais qui ont pu bénéficier des différents spectacles proposés ("Baleine et contrebasse", "Le grand voyage de l'arbre").

    Pour l’année scolaire en cours, La Lyrone sollicite l’aide de la Ville de Marseille, à hauteur de 16 000 Euros, pour la mise en oeuvre de son programme d’animations et la distribution aux différentes classes d'un CD et d'un cahier pédagogique à exploiter avec l'enseignant. Les différents lieux d'animation sont : la Cité de la Musique de Marseille, le Centre Pédagogique de la Mer ou encore le bateau « Napoléon Bonaparte » au cours de l’opération « Mer en Fête ».

    Le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Conseil Général des Bouches-du-Rhône sont associés au plan de financement de ces projets, respectivement à hauteur de 16 000 Euros et 3 000 Euros.

  • La Nature Racontée propose pour sa part un projet d’éducation à l’écocitoyenneté à l’attention des écoles primaires. Ce projet consiste à proposer aux écoles primaires, pour la plupart classées en Zone d’Éducation Prioritaire, de Marseille, un programme original d’animations basées sur des « contes scientifiques illustrés ». Ces animations sont construites autour d’un support vidéo et conduites par un conteur professionnel. Sept thèmes au choix sont proposés aux enseignants, suivant le niveau et le programme de la classe. Chacun de ces thèmes se rapporte aux sciences de la vie et à l'écocitoyenneté. Durant l'année scolaire précédente, plus de 4 000 élèves des quartiers classés en ZEP et DSU ont pu être sensibilisés aux sciences de la vie et à l'écocitoyenneté par cette association.

    La subvention sollicitée auprès de la Ville de Marseille, d’un montant de 12 000 Euros permettra de renouveler ce volume d'activité tout en améliorant les outils pédagogiques et de communication utilisés. Le Conseil Général est également sollicité, à hauteur de 4 600 Euros.

  • L'association Culture et Patrimoine en Provence et Méditerranée (CPPM) vise à la promotion de la culture et du patrimoine provençal, européen et méditerranéen, par le biais d'actions de médiation culturelle et de suivi de projets. Impliquée l'an dernier dans des projets ponctuels d'ateliers artistiques et de visites guidées, elle souhaite pour cette année scolaire proposer aux écoles primaires marseillaises un choix de six modules de quatre heures d'animation (dont deux heures hors de la classe) sur le thème de la culture et de l'écocitoyenneté. Les différentes animations proposées "Je…Patrimoine", "La muse nature", "Poub'Art", "L'Antiquité verte", "Écris-moi une planète", "Citoyen de Marseille, citoyen d'Europe" permettront d'éveiller les jeunes élèves à la préservation et la conservation de leur environnement culturel, patrimonial et urbain. D'autre part, en fonction des différents modules choisis par l'enseignant, ces animations permettront aux enfants de découvrir ou redécouvrir le patrimoine naturel (parcs et jardins), urbain (Vieux-Port, Joliette) et culturel (musée d'Archéologie, Archives municipales…) de leur ville.

La subvention demandée, d'un montant de 16 500 Euros, permettra à plus de 1 400 jeunes de bénéficier d'une éducation à l'écocitoyenneté par le biais d'une valorisation du patrimoine naturel, urbain et culturel de la Ville de Marseille. Les autres financements présentés impliquent le Conseil Général ( 2000 Euros), le Conseil Régional ( 2000 Euros) et l'État par le biais d'un contrat aidé.

Les programmes d'animation de ces trois associations participeront à l'éducation à l’écocitoyenneté d'environ 9 000 jeunes Marseillais, préalable indispensable à des comportements de civisme, de respect et de protection de leur environnement.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

VU LA LOI 2000-321 DU 12 AVRIL 2000 RELATIVE AUX DROITS DES CITOYENS DANS LEURS RELATIONS AVEC L’ADMINISTRATION

VU LE DECRET 2001-495 DU 6 JUIN 2001 PRIS POUR L’APPLICATION DE L’ARTICLE 10 DE LA LOI 2000-321 ET RELATIF A LA TRANSPARENCE FINANCIERE DES AIDES OCTROYEES PAR LES PERSONNES PUBLIQUES OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est attribuée à l’association La Lyrone, une subvention de fonctionnement d’un montant de 16 000 Euros, pour la mise en oeuvre de son programme de conférences et spectacles d’éducation à l’écocitoyenneté.

ARTICLE 2 Est attribuée à l’association La Nature Racontée, une subvention de fonctionnement d’un montant de 12 000 Euros, pour la mise en oeuvre de son programme d’animations d’éducation à l’environnement pour les écoles primaires.

ARTICLE 3 Est attribuée à l’association Culture et Patrimoine en Provence et Méditerranée, une subvention de fonctionnement d’un montant de 16 500 Euros, pour la mise en oeuvre de son programme d'animations culturelles sur le thème de l'écocitoyenneté.

ARTICLE 4 La dépense correspondante, d’un montant total de 44 500 Euros, sera imputée sur les crédits du budget 2008 de la Direction de la Qualité de Vie Partagée : nature 6574 et fonction 830.

ARTICLE 5 Le paiement de chaque subvention se fera de la manière suivante :

Une avance de 70 % de la subvention octroyée, soit 11200 Euros pour "La Lyrone", 8 400 Euros pour "La Nature Racontée", et 11 550 Euros pour "CPPM" sera versée dès notification de la présente délibération.

Le versement du solde sera déclenché à la demande de l’association à l’issue de l’opération (production d’une demande de recouvrement accompagnée d’un compte- rendu technique et financier justifiant de l’utilisation de la subvention conformément à son objet).

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal MONSIEUR L'ADJOINT DÉLÉGUÉ AU

DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE ET AU PLAN CLIMAT TERRITORIAL

Signé : Bernard SUSINI

Le Conseiller rapporteur de la Commission DEVELOPPEMENT DURABLE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN