D08ZI-05/0739/EFAG

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 18 Juillet 2005

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 05/0739/EFAG

SECRETARIAT GENERAL – MISSION MARSEILLE EMPLOI – Attribution de subventions de fonctionnement pour l'année 2005 aux associations qui oeuvrent en faveur de l'emploi.

05-11646-MME

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Madame la Conseillère déléguée au Plan Marseille Emploi et à la Formation Professionnelle, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

La Ville de Marseille confirme dans son nouveau Plan Marseille Emploi 2002 – 2006 que l’emploi reste une des priorités de l’action municipale.

Dans ce cadre, elle souhaite notamment soutenir les associations dont le but est d’aider les demandeurs d’emploi à s’intégrer dans la vie professionnelle, de favoriser leur rencontre avec les entreprises, d’agir pour l’intégration des jeunes dans le monde du travail.

  1. – L’Association et l’Union pour le Bien de l’Ensemble (AUBE) a pour vocation de rapprocher les personnes en difficulté d’insertion professionnelle des entreprises et de leur apporter une meilleure connaissance du monde du travail en complément de leur formation professionnelle.

    AUBE organise le 1er décembre 2005 « La troisième Rencontre au Coeur des Arnavants » qui se tiendra au CFA Corot, parc Massalia dans le 14ème arrondissement.

    La manifestation réalisée le 9 décembre 2004 a été une réussite puisque 3 000 participants ont été recensés.

    Lors de cette journée, 87 stands installés dans le gymnase ont permis aux visiteurs de prendre contact avec une trentaine d’entreprises, des associations et les divers organismes d’insertion (ANPE, Mission Locale, Pôle 13 …).

    In fine les 883 demandes d’emploi collectées au cours de cette manifestation ont pu être remises aux décideurs économiques.

    L’aide sollicitée auprès de la ville, d’un montant de 5 000 Euros, permettra à cette association d’organiser cette troisième manifestation qui est destinée à établir un lien social de proximité et de voisinage et de permettre aux demandeurs d’emplois riverains d’apprécier et de connaître le marché du travail de proximité, les diverses offres de formation pour bâtir leur projet professionnel.

    Cette journée d’échanges, animée par des débats et des conférences, permettra aux associations, aux professionnels de l’insertion, aux élus locaux et aux habitants de débattre de leurs projets et de partager leurs expériences.

    Le budget prévisionnel de cette manifestation de 80 000 Euros est financé comme suit :

    • Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur 40 000 Euros

    • Conseil Général des Bouches-du-Rhône 15 000 Euros

    • FASILD 10 000 Euros

    • Ville de Marseille (Mission Marseille Emploi) 5 000 Euros

    • Etat 10 000 Euros.

  2. – La Délégation Régionale Création Formation Gestion des SCOP de PACA – CFG fonde son action sur le principe que l’action d’entreprendre est aujourd’hui difficile car elle nécessite des compétences dans de multiples domaines tels que les ressources humaines, la gestion, l’action commerciale, les finances et la fiscalité.

    La Délégation Régionale Création Formation Gestion des SCOP de PACA – CFG a donc mis en place une structure de conseil et des outils financiers pour permettre la création et le développement des Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (SCOP).

    Elle constitue un centre de compétences très intéressant pour les créateurs et pour les coopérateurs en général.

    La structure de conseil de la Délégation Régionale des SCOP CFG intervient principalement selon cinq grands axes :

    • l’aide à la création,

    • l’appui au lancement,

    • le conseil de gestion – la révision,

    • la formation,

    • la gestion d’outils financiers.

      Les résultats 2004 sont très encourageants. En effet, 246 emplois ont été créés sur 24 entreprises et 23 réunions collectives d’accueil ont permis le dépôt de 200 dossiers.

      En 2004, la SCOP CFG a accompagné la création de 5 SCIC dont une sur Marseille, CARAVAN (chocolaterie d’insertion). En 2005 l’association envisage la création de 20 nouvelles entreprises et de 150 emplois sur la région PACA. Par ailleurs, elle compte accentuer son effort de formation en partenariat avec la DRTEFP.

      En 2005, l’aide octroyée par la Ville, soit 5 000 Euros, lui permettrait de poursuivre ses projets, d’intensifier son action en termes d’appui au lancement et de relancer les cycles de formation notamment en multipliant par 5 la formation réalisée sur 2004 avec un objectif de 200 stagiaires sur des stages qualifiants de 5 à 7 jours.

      Par ailleurs, l’association a déposé un projet EQUAL portant sur la reprise et la transmission d’entreprises. en partenariat avec ESIA, Espace Liberté Développement, Collège Coopératif et Réseau Coopérer pour Entreprendre.

      Le Budget Prévisionnel 2005 de l’association d’un montant de 624 700 Euros est financé comme suit :

    • Cotisations 90 000 Euros

    • Facturation, gestion, formation, gestion 280 000 Euros

    • Subvention Ville de Marseille 5 000 Euros

    • Subvention Conseil Général des Bouches-du-Rhône 125 850 Euros

    • Subvention Conseil Général du Vaucluse 5 000 Euros

    • Subvention Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur 118 850 Euros.

  3. – L’association Club Entreprendre Provence Littoral (C.E.P.L.) a affirmé depuis 2004 un nouveau positionnement autour de l’emploi, avec une approche par filière et tout particulièrement la filière des Technologies de l’Information et de la Communication (T.I.C.), fortement porteuse d’emplois sur le bassin marseillais. Dans ce cadre, les métiers de la Relation Clients, en tant qu’important vivier d’emplois, constituent une priorité d’intervention pour l’Association.

En 2004, associé à la fédération DANTECH, partenaire proche des professionnels de cette filière, le C.E.P.L. s’est proposé d’organiser la filière, avec comme objectifs :

  • d’accompagner les entreprises dans leurs recrutements ;

  • de favoriser la rencontre entre les entreprises, les demandeurs d’emploi et les services publics de l’emploi

  • de mieux informer les entreprises sur les mesures d’accompagnement à l’emploi.

    Ainsi le C.E.P.L. a :

  • développé la mise en réseau des acteurs locaux (rencontres avec les entreprises ; rencontres avec les responsables institutionnels ; rencontres avec les professionnels du recrutement) ;

  • participé activement aux groupes de travail (réunions avec divers ministères ; réunions du groupe technique de suivi des Centres de Relation Clients initié par les services de l’État).

    En 2005, le C.E.P.L. souhaite poursuivre son travail autour de trois priorités :

    Structurer l’emploi local : création et mise en place d’outils de veille ; détection des besoins et des problématiques de la filière ; sensibilisation, information et formation des acteurs institutionnels et des organismes dédiés à l’emploi sur les métiers de la filière des technologies de l’information.

    Améliorer l’offre de formation : état de lieux des formations existantes ; détection des besoins des entreprises ; travail autour de la Validation des Acquis de l’Expérience…

    Professionnaliser et fidéliser les salariés des Centres de Relation Clients : création d’un code de déontologie ; amélioration de conditions de travail ; appui au dialogue social…

    Aussi, il est proposé au titre de 2005, d’attribuer au C.E.P.L. une subvention de 10 000 Euros sur un budget prévisionnel total de 146 000 Euros :

    Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur 30 000 Euros

    Conseil Général des Bouches-du-Rhône 10 000 Euros

    Ville de Marseille 10 000 Euros

    Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole 10 000 Euros

    Etat (DDTEFP) 10 000 Euros

    Fonds Social Européen 76 000 Euros.

    Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

    VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

    DELIBERE

    ARTICLE 1 Sont attribuées au titre de l’année 2005 les subventions suivantes :

  • Association et Union pour le Bien de l’Ensemble (AUBE) 5 000 Euros

  • Délégation Régionale Création Formation Gestion

    des SCOP de PACA – CFG 5 000 Euros

  • Club Entreprendre Provence Littoral (C.E.P.L.) 10 000 Euros.

ARTICLE 2 La dépense correspondante est inscrite au Budget Primitif 2005 – Mission Marseille Emploi – nature 6574 – fonction 90.

ARTICLE 3 Pour obtenir le paiement de cette subvention, les bénéficiaires devront être en règle avec la Ville de Marseille en ce qui concerne les impôts, taxes et toutes sommes dont ils seraient éventuellement redevables.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MADAME LA CONSEILLíˆRE DÉLÉGUÉE AU PLAN MARSEILLE EMPLOI ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Signé : Sabine BERNASCONI

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, FINANCES ET ADMINISTRATION GENERALE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN