D08NS-05/0386/EFAG

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 9 Mai 2005

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 05/0386/EFAG

SECRETARIAT GENERAL – Mission Marseille Emploi – Attribution de subventions de fonctionnement pour l'année 2005 aux associations qui oeuvrent en faveur de l'emploi.

05-11224-SG

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Madame la Conseillère déléguée au Plan Marseille Emploi et à la Formation Professionnelle, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

La Ville de Marseille confirme dans son nouveau Plan Marseille Emploi 2002/2006 que l’emploi reste une des priorités de l’action municipale.

Dans ce cadre, elle souhaite notamment soutenir les associations dont le but est d’aider les demandeurs d’emploi à s’intégrer dans la vie professionnelle ainsi que celles qui contribuent à la création et au développement des Très Petites Entreprises (TPE) permettant à des personnes en difficulté de créer leur propre emploi.

  1. – L’Association Générale des Intervenants Retraités (AGIR abcd), créée en 1983, regroupe 100 adhérents, retraités issus de tous milieux professionnels, dans la Délégation Régionale Provence.

    AGIR abcd a pour vocation d’aider bénévolement les plus défavorisés notamment dans le cadre de l’insertion et de la lutte contre le chômage, mais apporte également son soutien à d’autres associations à caractère social ou humanitaire.

    En 2004, elle a apporté son aide à des jeunes en difficulté en les incitant à poursuivre ou reprendre des études, en les aidant à réaliser les diverses formalités administratives qu’ils ne savent pas aborder, à rechercher un emploi (rédaction de CV, contact avec les employeurs, préparation aux entretiens) et en leur apportant un soutien psychologique.

    Parallèlement, elle a travaillé avec divers organismes comme le Centre de Promotion de l’Emploi par la Micro entreprise (CPEM), la Caisse Interprofessionnelle Régionale par Répartition du Sud Est (CIRRSE) et l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) dans le cadre d’actions de tutorat auprès des créateurs d’entreprises durant une ou deux années après le démarrage de leur entreprise.

    Pour 2005, l’aide octroyée par la Ville lui permettrait non seulement de poursuivre les actions déjà engagées mais aussi d’en faire bénéficier un plus grand nombre en élargissant son réseau partenarial à d’autres associations et en modernisant son mode de communication notamment par l’utilisation du courrier électronique.

    Elle souhaite également poursuivre et développer son action de parrainage amorcée en 2004 pour l’insertion des détenus ayant fini leur peine en partenariat avec l’association Caroline.

    Le budget prévisionnel 2005 de l’association d’un montant de 7 000 Euros se décompose comme suit :

    • Autofinancement 2 500 Euros

    • Ville de Marseille (Mission Marseille Emploi) 2 000 Euros

    • Dons et cotisations 2 500 Euros.

  2. – Act Emploi a pour vocation de rapprocher l’offre et la demande en matière d’emploi, en mettant en relation directe demandeurs d’emplois et chefs d’entreprises.

Elle édite un journal spécialisé, regroupant les demandes d’emploi, qui est diffusé très largement auprès des entreprises au niveau du département.

De plus, Act Emploi réalise et édite deux nouveaux titres : Actitudes Sud, trimestriel du quartier Littoral Sud, et Franche Actu, mensuel distribué sur la Zone Franche Urbaine (ZFU) des 14ème et 15ème arrondissements Sud.

Cette association organise également, avec le soutien du Contrat de Ville, les rencontres « Objectif Insertion » sur le site Littoral Sud et anime une commission solidarité et lutte contre les exclusions qui regroupe associations et habitants de ce territoire.

Des permanences « emploi » sur les territoires de littoral Sud, St Barthélémy, 15ème Sud et la Vallée de l’Huveaune ont été réalisées. Celles –ci ont permis de cibler un public éloigné de l’emploi et de leur proposer une méthodologie assez simple et rapide qui permet de les redynamiser dans leur recherche d’emploi.

En 2004, l’association a diffusé 1550 candidatures et 460 personnes ont reçu une proposition d’embauche.

En 2005, la subvention octroyée par la Ville aidera l’association à poursuivre son action et à développer d’autres projets d’animation territoriale, notamment sur la nouvelle Zone Franche Urbaine de Marseille.

Le budget prévisionnel de l’association pour 2005 est de 246 000 Euros et se décompose comme suit :

  • Ville de Marseille (Mission Marseille Emploi) 3 000 Euros

  • Partenariats 25 000 Euros

  • CNASEA 19 000 Euros

  • Etat (GIP-GPV) 71 000 Euros

  • Conseil Général des Bouches-du-Rhône 15 000 Euros

  • Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur 40 000 Euros

  • Ville de Marseille (Politique de la Ville) 60 000 Euros

  • Participations des usagers 13 000 Euros.

    Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

    VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

    DELIBERE

    ARTICLE 1 Sont attribuées au titre de l’année 2005 les subventions suivantes :

  • Association Générale Des Intervenants Retraités AGIR abcd : 2 000 Euros

  • Association Act emploi : 3 000 Euros.

ARTICLE 2 Les dépenses correspondantes seront inscrites au Budget Primitif 2005 – Mission Marseille Emploi – nature 6574 – fonction 90.

ARTICLE 3 Pour obtenir le paiement de ces subventions, les bénéficiaires devront être en règle avec la Ville de Marseille en ce qui concerne les impôts, taxes et toutes sommes dont ils seraient éventuellement redevables.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MADAME LA CONSEILLíˆRE DÉLÉGUÉE AU PLAN MARSEILLE EMPLOI ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Signé : Sabine BERNASCONI

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, FINANCES ET ADMINISTRATION GENERALE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN