D08FX-05/0647/CESS

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 20 Juin 2005

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 05/0647/CESS

DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES CULTURELLES – Convention de développement culturel entre l'Etat – Ministère de la Culture et de la Communication et la Ville de Marseille (2005/2007).

05-10941-DGAC

– o –

Monsieur le Maire soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Un grand nombre de projets et d’axes de développement culturels de la cité phocéenne, visant à promouvoir Marseille au rang des principales capitales culturelles méditerranéennes, s'inscrit dans le cadre des orientations majeures du Ministère de la Culture et de la Communication.

A ce titre, l'Etat a donné son accord pour qu'ils fassent l'objet d'une nouvelle convention de développement culturel, pour la période 2005/2007, qui succède à une première convention de développement culturel signée en mai 1998.

Aussi, l'Etat et la Ville de Marseille s'engagent à soutenir les axes suivants : 1 – Une stratégie concertée pour favoriser l’accès de tous à la culture :

un accent très important sera mis sur le soutien aux actions de sensibilisation de tous les publics à l’image, aux collections patrimoniales, à la lecture ou aux arts de la rue. La politique globale d'accueil dans les musées, déjà forte de son succès, sera amplifiée à l’image de la dynamique générée par l’ouverture de l’Alcazar. Dans ce cadre seront aussi soutenues les pratiques artistiques amateurs.

  1. – Un soutien coordonné à la création artistique et à la diffusion des oeuvres à travers notamment le soutien aux arts plastiques et visuels, à la lecture, au spectacle vivant, à la musique, à la danse.

  2. – L’affirmation du rôle de capitale culturelle euroméditerranéenne en dotant Marseille de grands équipements structurants :

    le programme de construction des équipements culturels structurants engagé au cours de la convention précédente sera poursuivi, tout en maintenant la perspective de développer les partenariats avec les villes méditerranéennes et les lieux européens de création contemporaine.

    Feront notamment l’objet d’un soutien coordonné entre l’Etat et la Ville de Marseille les équipements culturels suivants, dans les différents secteurs de Marseille :

    • Marseille-Centre : le Musée National des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, le Conservatoire National de Région, le "Grand Longchamp" – Centre Méditerranéen de diffusion culturelle et scientifique, le Mémorial de La Marseillaise ;

    • Marseille-Nord : les îlots 2 et 3 de la Friche de la Belle-de-Mai, la Cité des Arts de la Rue, la Bibliothèque de Saint-Antoine ;

    • Marseille-Sud : le Musée des Arts décoratifs au Château Borély et le Mémorial d'Outre-Mer implanté au parc Chanot ;

    • Marseille-Est : le château de la Buzine qui accueillera la Maison des Cinématographies de la Méditerranée et le lancement de la réflexion sur un équipement culturel en Vallée de l’Huveaune.

  3. – La valorisation partagée du patrimoine culturel :

la volonté de conserver, enrichir et de valoriser le patrimoine marseillais participe des grands axes de cette convention de développement culturel avec l’Etat.

A ce titre, des projets à caractère patrimonial seront développés, les fonds constitués seront valorisés et mis à la disposition du public le plus large. L'inventaire du patrimoine des XIXème et XXème siècles, l’enrichissement des collections muséales et des fonds d'archives, les actions de protection des quartiers anciens et de restauration des édifices culturels (Palais Longchamp, Palais des Beaux-Arts) et la mise en valeur des espaces historiques du Cours Belsunce sont envisagés d’un commun accord.

Au total, sur la période 2005/2007, la Ville de Marseille prévoit de consacrer 2,280 millions d’Euros de mesures nouvelles à ce partenariat avec l’Etat au titre du fonctionnement, et 74,916 millions d’Euros au titre de l’investissement.

Pour sa part, l’Etat envisage d’y consacrer 0,890 million d’Euros en fonctionnement et 109,481 millions d’Euros en investissement.

L'Etat et la Ville définiront leurs participations annuelles respectives après le vote de chaque loi de finances et du budget municipal.

Chaque partie reste libre de solliciter les cofinancements qu’elle souhaite, en déduction de sa contribution aux opérations dont elle est maître d’ouvrage.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GÉNÉRAL DES COLLECTIVITÉ TERRITORIALES OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée la convention, ci-annexée, entre l'Etat / Ministère de la Culture et de la Communication et la Ville de Marseille.

ARTICLE 2 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer cette convention.

Vu pour enrôlement

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Signé : Jean-Claude GAUDIN

Le Conseiller rapporteur de la Commission CULTURE, EDUCATION, SOLIDARITE ET SPORTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *