D08CB-05/0132/TUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 21 Mars 2005

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 05/0132/TUGE

SECRETARIAT GENERAL – Enseignement Supérieur et Recherche – Attribution par la Ville de Marseille d'une subvention en faveur du Centre International de Rencontres Mathématiques (CIRM)

– Approbation d'une convention.

05-10811-SG

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller délégué à la Recherche Scientifique, à l'Enseignement Supérieur, aux Pôles Technologiques, aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, aux Relations avec les Communautés et à Marseille Espérance, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Le Centre International de Rencontres Mathématiques (CIRM) a pour mission l’organisation de rencontres mathématiques internationales de haut niveau scientifique. D’autres rencontres, aux thématiques voisines (informatique, intelligence artificielle, physique théorique, génétique théorique) s’y déroulent également.

Le CIRM est une Unité Mixte de Service (UMS 822) placée sous la responsabilité conjointe du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et de la SMF (Société Mathématique de France).

Le CIRM est subventionné par le CNRS, le Ministère de la Recherche, les collectivités territoriales, et est doté en personnel par le CNRS, l’Université de la Méditerranée et la SMF.

Le conseil d’administration se réunit régulièrement afin d’examiner le fonctionnement du Centre. Le conseil scientifique choisit les rencontres et ventile les subventions allouées au CIRM pour la prise en charge des participants.

En effet, localisé dans les locaux de la Bastide du Parc scientifique et technologique de Marseille-Luminy et cela depuis 1981, le CIRM constitue un véritable centre de rencontres « en résidence » pour mathématiciens. Il n’existe au monde que deux établissements de ce type et de cette taille, l’autre étant le Mathematisches Forschunginstitut Oberwolfach situé en Allemagne.

La caractéristique essentielle du CIRM est de proposer en un lieu unique les équipements scientifiques et l’hébergement, ce qui permet de recevoir une cinquantaine de mathématiciens en résidence, pour des durées variables mais qui sont habituellement de l’ordre d’une semaine, en leur offrant un environnement scientifique de valeur comprenant :

  • une bibliothèque proposant 70 000 volumes (ouvrages et périodiques, le CIRM reçoit 300 périodiques) constituant la plus grande bibliothèque de ce type du Sud de la France ;

  • des moyens informatiques en constante évolution et d’une grande diversité allant des micro-ordinateurs ou stations de travail au « serveur de calcul scientifique » (avec éventuellement des prêts ou des locations de matériel supplémentaire quand le besoin s’en fait sentir) ;

  • une salle de conférence de 75 places, équipée des moyens modernes de projection et de vidéoconférence et une petite salle d’une vingtaine de places ;

  • 51 chambres et 4 studios, le restaurant et des salles de détente permettant d’héberger 90 personnes.

Pour ce qui est de l’activité scientifique, elle couvre tout le champ des mathématiques et de leurs applications.

Les rencontres que le CIRM organise sont de différents types. Dans leur majorité, ce sont des conférences sur un thème rassemblant une cinquantaine de participants pendant une semaine.

Un tiers environ des colloques sont récurrents avec une périodicité de deux ou trois ans. Ces colloques s’appuient en général sur des équipes, des groupes de recherche bénéficiant d’une reconnaissance nationale ou internationale et sont d’un excellent niveau.

Les colloques non récurrents représentent environ la moitié des rencontres du CIRM. Ils répondent en général à une préoccupation mathématique d’actualité.

A côté des colloques traditionnels, le CIRM organise des sessions de cours intensifs pour jeunes chercheurs et des écoles d’été.

Enfin, le CIRM abrite depuis 1996 le Centre Méditerranéen de Recherche Avancée en Calcul Scientifique (CEMRACS). Le CEMRACS fonctionne pendant six semaines consécutives et rassemble dans un concept novateur des jeunes chercheurs encadrés par des chercheurs confirmés autour des problèmes de calcul scientifique posés par des projets industriels.

Le CIRM est utilisé environ 50 semaines par an, ce qui représente plus de 8000 jours pour les participants, dont environ 60% de Français, 20% d’Européens et 20% du reste du monde.

Le tableau ci-dessous présente le budget prévisionnel (hors actions spécifiques) du CIRM pour l’année 2005 :

Dépenses

(en

Euros TTC)

Recettes

(en

Euros

TTC)

Fonctionnement de la structure

309 000

Ville de Marseille

27 000

Travaux – maintenance

55 000

CNRS

316 000

CNRS opération CIRM 2000

228 000

Équipement

38 000

Laboratoires de recherche

211 000

Informatique

43 000

Conseil Régional Provence-

111 000

Alpes-Côte d’Azur

Bibliothèque

275 000

Conseil Général des Bouches-du-

105 000

Rhône

SMF

72 000

Ministère de la Recherche

421 000

Sous-traitance restauration

572 000

Contributions des congressistes

328 000

Opération CIRM 2000

383 000

TOTAL

1 747 000

TOTAL

1 747 000

Considérant l’intérêt de l’activité du CIRM pour le rayonnement scientifique et le rayonnement international de Marseille et pour l’attractivité du Parc scientifique et technologique de Marseille-Luminy, il est donc proposé au Conseil Municipal d’attribuer une subvention au CIRM de 27 000 Euros au titre de l’année 2005.

Cette participation fera l’objet d’une convention ci-annexée entre la Ville de Marseille

et le CIRM.

Cette subvention est attribuée de façon conditionnelle sous réserve de vérification des pièces administratives, financières, comptables et fiscales, qui peuvent être demandées par les services municipaux.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée la convention ci-annexée entre la Ville et le Centre International de Rencontres Mathématiques.

ARTICLE 2 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer cette convention et tout document permettant la bonne exécution de la présente délibération.

ARTICLE 3 La présente convention prendra effet à compter de la date de sa notification par la Ville à l’association le CIRM.

ARTICLE 4 Est approuvée l’attribution une subvention d’un montant de 27 000 Euros au titre de l’année 2005 en faveur du Centre International de Rencontres Mathématiques.

ARTICLE 5 La dépense correspondante sera imputée sur les crédits ouverts au Budget de la Ville de Marseille au titre de l’année 2005 – chapitre 65 – nature 6574 intitulé « Subventions de fonctionnement aux associations et autres organismes de droit privé » – fonction 90.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE CONSEILLER DÉLÉGUÉ À LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, À L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, AUX Pí”LES TECHNOLOGIQUES, AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION, AUX RELATIONS AVEC LES COMMUNAUTÉS ET À MARSEILLE ESPÉRANCE

Signé : Jean-François MATTEI

Le Conseiller rapporteur de la Commission TRANSPORTS, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN