D0891-04/1214/CESS

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 13 Décembre 2004

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 04/1214/CESS

DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE URBAINE – Contrat

Temps Libres (CTL) avec la Caisse d'Allocations Familiales des Bouches-du-Rhône – Avenant n°3 – Prorogation du C.T.L.

04-10693-DGASSU

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué à l'Animation de la Jeunesse dans les Quartiers, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Le Conseil Municipal a approuvé le 16 décembre 2002, le premier Contrat Temps Libres avec la Caisse d’Allocations Familiales des Bouches-du-Rhône par délibération n°02/1279/EHCV. Le CTL est un contrat d’objectifs et de cofinancement avec la CAF-13, qui permet de développer des actions et des activités collectives de loisirs et de vacances, pendant les temps libres, qui représentent 200 jours par an dans la vie des 105 000 jeunes marseillais âgés de 6 à 16 ans.

Les actions en faveur de la jeunesse, notamment dans les domaines des loisirs constituent une des priorités de la municipalité. Ces loisirs sont, en effet, au coeur du processus de socialisation de la jeunesse et représentent un enjeu majeur aussi bien éducatif que social pour l’avenir :

  • un enjeu éducatif à travers l’épanouissement des enfants et les valeurs qu’on leur

    inculque,

  • un enjeu social à travers l’insertion des jeunes issus de familles défavorisées, qui

souvent n’ont pas accès aux loisirs.

Le CTL, dispositif partenarial qui s’inscrit dans la continuité d’une politique globale en faveur des jeunes, a permis d’impulser de façon notable et générale sur l’ensemble de nos quartiers une dynamique d’amélioration et de développement des actions de loisirs.

En cohérence avec ce pari sur l’avenir de notre cité, nécessitant une vision à long terme, la Ville a choisi de pratiquer une politique durable en renouvelant le Contrat Temps Libres avec la Caisse d’Allocations Familiales des Bouches-du-Rhône et en maintenant ses efforts financiers.

Cet avenant et le plan de financement pluriannuel 2005-2007, ci-annexés, précisent les orientations de la participation financière de la Ville.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUí LE RAPPORT CI-DESSUS.

04/1214/CESS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvé l’avenant n°3 ci-annexé, au Contrat Temps Libres entre la Ville et la Caisse d’Allocations Familiales des Bouches-du-Rhône.

ARTICLE 2 Monsieur le Maire ou son représentant est autorisé à signer cet avenant.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal MONSIEUR L'ADJOINT DELEGUE À

L'ANIMATION DE LA JEUNESSE DANS LES QUARTIERS

Signé : Eric DI MECO

Le Conseiller rapporteur de la Commission CULTURE, EDUCATION, SOLIDARITE ET SPORTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN