D07T1-04/0776/CESS

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 16 Juillet 2004

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 04/0776/CESS

SECRETARIAT GENERAL – ATELIER DU PATRIMOINE – Classement au titre des monuments historiques de l'Oppidum de Verduron.

04-10117-AP

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller Municipal délégué aux Musées, aux Monuments Historiques, aux Bibliothèques, au Muséum, aux Archives Communales et au Cabinet des Médailles, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

La Ville de Marseille a acquis l’oppidum du Verduron, site archéologique pré-romain

en 2001.

Ce site de l’Oppidum du Verduron est situé à l’extrémité de la chaîne de l’Estaque, occupant une position de hauteur dominant la rade de Marseille.

Découvert et fouillé entre 1905 et 1911, il est aujourd’hui presque entièrement dégagé et présentable au public. Il s’agit d’un habitat pré-romain de plan extrêmement original et régulier.

Une importante collection d’objets en fer et pierres gravées a été réunie. La construction a servi de caserne pour la population indigène vers 200 avant J-C ;

Il mérite une mesure de protection tant pour sa place originale parmi les monuments celto-ligures pour le danger qu’il court du fait de l’urbanisation de son environnement. Les conséquences de l’érosion, de l’action des riverains et des clandestins le mettent également en danger.

Depuis 2002, une fouille archéologique programmée tri-annuelle s’est déroulée sous la conduite du CNRS. Ces travaux ont révélé beaucoup d’informations nouvelles qui justifient aujourd’hui une demande de classement du site au titre des Monuments Historiques.

En mars 2004, la commission supérieure des Monuments Historiques a voté pour ce classement. Afin que l’arrêté correspondant puisse être pris, l’accord de la collectivité est nécessaire, objet du présent rapport.

04/0776/CESS

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

VU LA LOI DU 31 DECEMBRE 1913 MODIFIEE SUR LES MONUMENTS HISTORIQUES

OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE UNIQUE La Ville de Marseille, propriétaire de la parcelle, accepte le classement au titre des Monuments Historiques du site archéologique pré-romain de l’Oppidum de Verduron.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE CONSEILLER DÉLÉGUÉ AUX MUSÉES, AUX MONUMENTS HISTORIQUES, AUX BIBLIOTHíˆQUES, AU MUSÉUM, AUX ARCHIVES COMMUNALES ET AU CABINET DES MÉDAILLES

Signé : Roger LUCCIONI

Le Conseiller rapporteur de la Commission CULTURE, EDUCATION, SOLIDARITE ET SPORTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN