D07KK-04/0522/TUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 21 Juin 2004

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 04/0522/TUGE

SECRETARIAT GENERAL – Enseignement Supérieur et Recherche – Attribution du prix de la Ville de Marseille aux lauréats de l'Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Marseille pour la création d'une entreprise étudiante.

04-9812-SG

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller délégué à la Recherche Scientifique, à l'Enseignement Supérieur, aux Pôles Technologiques, aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, aux Relations avec les Communautés et à Marseille Espérance, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

L’Ecole Supérieure d’Ingénieurs de Marseille (ESIM) forme des ingénieurs généralistes destinés à concevoir les systèmes technologiques complexes et à manager les produits innovants.

Possédant des bases scientifiques et méthodologiques solides, l’élève ingénieur formé à l’ESIM est appelé à devenir un entrepreneur, capable de porter des projets au sein d’une société, voire de créer sa propre entreprise.

Dans cet objectif, la formation intègre des périodes longues de stages en entreprises (10 à 13 mois sur les trois années de formation), ainsi que l’élaboration et la présentation d’un projet de création d’entreprise.

La Ville de Marseille souhaite soutenir cette dernière démarche, qui allie formation supérieure et lien étroit avec le monde économique.

En effet, l’amplitude de ce lien a été soulignée par l’audit effectué au cours de l’année 2003 par l’intergroupe des écoles « Centrale ».

Cet audit réalisé afin de vérifier les possibilités d’intégration de l’Ecole Généraliste d’Ingénieurs de Marseille (EGIM) au sein du groupe des écoles « Centrale » a conclu à l’intérêt d’y associer l’ESIM.

Ainsi, la fusion entre l’ESIM et l’Ecole Généraliste est en cours de concrétisation et a d’ores et déjà été approuvée par les instances de ces deux entités.

De fait, les prix remis aux étudiants pour couronner leur projet de création d’entreprise alors qu’ils sont issus d’une des dernières promotions de l’ESIM, prennent d’autant plus d’importance.

Deux projets de création d’entreprise ont retenu plus particulièrement l’attention de la

Ville de Marseille.

Le premier consiste à créer, au travers d’un site web, un lien permanent entre le public et les festivals qui constituent les évènements culturels majeurs de l’été.

Le site festival propose en effet, sur la base de reportages et d’interviews, une information complète et indépendante sur l’ensemble des festivals des trois régions couvertes par les correspondants locaux (PACA, Corse et Languedoc-Roussillon). Sur la base de ces compétences, I festival constitue également une agence spécialisée dans la création de sites web consacrés à l’évènementiel.

Ce guide novateur des festivals du sud favorise la rayonnement culturel régional, et s’est déjà illustré dans la promotion d’évènements régionaux, comme le Festival de Marseille ou la Fiesta des Suds.

Dans un tout autre domaine, le deuxième projet vise à créer la Société « SFT Industrie » dont la vocation est de créer, fabriquer et commercialiser des produits techniques innovants en matériaux composites.

Le premier produit proposé par cette société, sujet de mémoire de fin d’études de l’ingénieur en matériaux composites porteur du projet, est un système de dérive amovible ultra léger, destiné aux planches à voiles ou de surf.

Il convient de noter que ce projet de création d’entreprise a été retenu dans le cadre d’une démarche commune, par l’incubateur régional Impulse et par la structure d’aide à la création d’entreprises de l’Association Grand Luminy.

C’est pourquoi, considérant l’intérêt d’encourager la création d’entreprises innovantes sur le territoire de la métropole, considérant l’importance d’une démarche entreprenariale pour les étudiants issus d’une école d’ingénieurs, il est proposé au Conseil Municipal d’allouer une subvention de fonctionnement totale de 7 600 Euros aux deux élèves ingénieurs de l’ESIM, porteurs des projets de création d’entreprise I festival et SFT Industrie.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUí LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée l’attribution du prix de la Ville de Marseille à deux élèves ingénieurs de l’ESIM.

ARTICLE 2 Le versement de ce prix, d’un montant de 3 800 Euros pour chaque projet, s’effectuera en une seule fois sur le compte de chaque bénéficiaire.

ARTICLE 3 La dépense correspondante sera imputée sur les crédits ouverts au Budget de la Ville de Marseille au titre de l’année 2004 – chapitre 67 – article 6714 intitulé « Bourses et Prix » – fonction 90.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE CONSEILLER DÉLÉGUÉ À LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, À L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, AUX Pí”LES TECHNOLOGIQUES, AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION, AUX RELATIONS AVEC LES COMMUNAUTÉS ET À MARSEILLE ESPÉRANCE

Signé : Jean-François MATTEI

Le Conseiller rapporteur de la Commission TRANSPORTS, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN