D068A-03/0371/TUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 19 Mai 2003

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 101 membres.

03/0371/TUGE

SECRETARIAT GENERAL – ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET RECHERCHE – Participation de la

Ville de Marseille au renouvellement du serveur Principal de l'Institut Régional sur l'Enseignement des Mathématiques (IREM).

03-8074-SG

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller délégué à la Recherche Scientifique, à l'Enseignement Supérieur, aux Pôles Technologiques, aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, aux Relations avec les Communautés et à Marseille Espérance, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Le réseau national des IREM (Instituts de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques), piloté par l’Assemblée des Directeurs d’IREM (ADIREM), constitue un lieu d’expérimentation et de recherche sur l’enseignement des mathématiques dont l’originalité est la collaboration entre des enseignants de tous les niveaux, de l’école élémentaire à l’Université.

Dans chaque académie, les IREM sont rattachés à une université. L’IREM d’Aix- Marseille est ainsi un service commun de l’Université de la Méditerranée (Aix-Marseille II) situé sur le Campus de Luminy, dans les locaux de la Faculté des Sciences.

Ses missions sont celles de tous les IREM, en particulier :

  • contribuer à assurer la formation initiale et permanente des maîtres en mathématiques et en informatique,

  • fournir aux maîtres des divers secteurs scolaires, en fonction de leurs besoins, un environnement scientifique et technologique apte à les maintenir en contact avec la science vivante,

  • réaliser des recherches concernant la didactique, l’innovation pédagogique dans les domaines liés aux mathématiques et à l’informatique,

  • prévoir et éventuellement provoquer les évolutions de l’enseignement des mathématiques,

  • aider à une meilleure insertion de l’enseignement des mathématiques dans un contexte pluridisciplinaire,

  • plus généralement, aider à la promotion des mathématiques et de l’informatique, participer à l’évolution souhaitable de leur enseignement.

Pour remplir ces missions, l’IREM d’Aix-Marseille bénéficie de tout l’environnement scientifique et logistique du Campus de Luminy, en particulier les départements de mathématiques et d’informatique, les laboratoires de recherche dans ces disciplines, les bibliothèques spécialisées, le Centre International de Rencontres Mathématiques, et l’accès au réseau informatique du campus, connecté au réseau RENATER.

Il bénéficie également de la collaboration des corps d’inspection notamment en ce qui concerne l’écoute et la connaissance approfondie du terrain et participe ainsi avec les Inspecteurs pédagogiques Régionaux à la mise en place des actions les plus adéquates possibles.

Dans ce cadre, l’IREM d’Aix-Marseille assume un rôle moteur depuis le milieu des années 90, pour tout ce qui concerne les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) en mathématiques, particulièrement pour les serveurs d’information mathématique. En effet, les recherches sur internet faites par des moteurs de recherche généralistes souffrent de deux difficultés : d’une part la masse d’informations non triées rend les réponses obtenues souvent mal utilisables, d’autre part, l’indexation automatique ne bénéficie pas de l’expertise de spécialistes du domaine. Pour répondre à ces problèmes ont donc été développés des serveurs thématiques dont le contenu est géré et contrôlé par des enseignants de mathématiques de l’Académie d’Aix-Marseille.

Ainsi, à l’heure actuelle quatre serveurs d’audience nationale sont hébergés et gérés à l’IREM d’Aix-Marseille (univ-irem, publimath, omega, chronomath ).

L’ensemble de ces serveurs représente plus de 10 000 requêtes par jour provenant

du monde entier.

L’installation technique comprend deux machines dédiées qui ont trois ans et correspondent aux standards informatiques de l’époque. Le travail de développement effectué et l’audience croissante de l’ensemble des bases a augmenté les besoins en ressources informatiques performantes, ce qui nécessite le remplacement du serveur principal. Cette opération représente une dépense d’environ la moitié du budget annuel de l’IREM. Une participation conjointe de l’ADIREM (Association des Directeurs d’IREM) et l’APMER (Association des Professeurs de Mathématiques a été obtenue.

Le budget prévisionnel pour le renouvellement du serveur principal est en effet le

suivant :

Dépenses (en Euros)

Recettes (en Euros)

Serveur Power Edge 4600 7 763,15

12 60 de mémoire

ADIREM 2 200,00

IREM 2 563 ,15

Ville de Marseille 3 000,00

TOTAL 7 763,15

TOTAL 7 763,15

C’est pourquoi, considérant la contribution de l’IREM au développement et à la lisibilité du potentiel scientifique marseillais dans le domaine des mathématiques, considérant le rayonnement national et international de l’activité de l’IREM en matière d’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement des mathématiques, il est proposé au Conseil Municipal d’allouer une subvention d’équipement de 3 000 Euros à l’Université de la Méditerranée pour le compte de l’Institut de Recherche pour l’Enseignement des Mathématiques (IREM) .

Cette subvention sera versée après production des pièces justificatives de la dépense attestée par le Président et l’Agent Comptable de l’Université de la Méditerranée.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée l’attribution par la Ville de Marseille à l’Université de la Méditerranée pour le compte de l’Institut de Recherche pour l’Enseignement des Mathématiques (IREM) d’une subvention de 3 000 Euros.

ARTICLE 2 Ces crédits seront versés dans la limite oí¹ les justificatifs auront été présentés dans un délai de deux ans suivant la notification de la présente délibération. Passé ce délai de deux ans, les sommes disponibles seront annulées.

ARTICLE 3 La dépense correspondante sera imputée sur les crédits ouverts au Budget 2003 de la Ville de Marseille – Chapitre 65 – Nature 65718 – intitulé « subventions d’équipement aux organismes publics/autres organismes – Fonction 90.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE CONSEILLER DÉLÉGUÉ À LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, À L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, AUX Pí”LES TECHNOLOGIQUES, AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION, AUX RELATIONS AVEC LES COMMUNAUTÉS ET À MARSEILLE ESPÉRANCE

Signé : Jean-François MATTEI

Le Conseiller rapporteur de la Commission TRANSPORTS, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN