D05NA-02/1195/TUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 25 Novembre 2002

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 02/1195/TUGE

SECRETARIAT GENERAL – ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET RECHERCHE – Participation de la

Ville de Marseille au fonctionnement de l'Espace Culture Multimédia de la Belle de Mai – Approbation d'une convention.

02-7318-SG

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller délégué à la Recherche Scientifique, à l'Enseignement Supérieur, aux Pôles Technologiques, aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, aux Relations avec les Communautés et à Marseille Espérance, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Le pôle de la Belle de Mai regroupe nombre d’acteurs dans le domaine du multimédia ; Incubateur national, Pépinière d’entreprise, Hôtel d’entreprise, en lien avec les partenaires institutionnels que sont l’Ecole de l’Internet, le Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP), l’Observatoire des Ressources en Multimédia Educatif (ORME) et les universités.

Dans ce cadre, l’Espace Culture Multimédia de la Friche de la Belle de Mai (ECM), partie intégrante de l’Association Système Friche Théâtre, constitue un opérateur historique et complémentaire qui participe au développement des politiques de production et de transfert des contenus multimédia.

En effet, par la démarche de recherche et d’expérimentation des usages artistiques et culturels du multimédia, l’ECM représente un laboratoire des usages, tandis que par la mise en oeuvre de moyens de production en relation avec le secteur artistique, l’enseignement supérieur et le secteur privé, l’ECM constitue un producteur et un éditeur de contenus multimédia innovants.

Ainsi, les fonctions développées par l’Espace Culture Multimédia sont :

  • la médiation, dans le cadre d’ateliers regroupant des artistes et le public sur des projets artistiques, pédagogiques et d’animation. Les actions sont menées en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale et réalisées par des concepteurs de l’ECM et des entreprises hébergées au sein de la pépinière d’entreprises Marseille Innovation ;

  • la création de plate-formes d’expérimentation des productions multimédia ;

  • le transfert dans le cadre d’un dispositif de recherche et de transfert de compétences.

    Ainsi, pour l’année universitaire 2002-2003, la Ville de Marseille souhaite soutenir six projets transversaux menés par l’Espace Culture Multimédia :

  • La réalisation d’un atelier coopératif entre deux écoles situées l’une à Marseille, l’autre à Digne pour expérimenter et valider une plate-forme de travail collaboratif en partenariat avec l’INRIA ;

  • L’organisation d’ateliers afin de réaliser des fictions audiovisuelles sur Internet. Les ateliers sont le lieu d’expérimentation et de recherche des modes d’expression pour les enfants ;

  • La mise en oeuvre, en partenariat avec les équipes de recherche de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH), d’une plate-forme d’édition de contenus sur la Méditerranée ;

  • La participation active au projet MATICE (Marseille Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement) visant à créer à Marseille un pôle dans le domaine du multimédia éducatif et culturel ;

  • Le développement d’une formation universitaire « médiation culturelle multimédia » ;

  • La préfiguration d’outils de formation à distance sur le métier d’animateurs multimédia.

Pour toutes ces raisons, il est proposé au Conseil Municipal, d’allouer à l’Association Système Friche Théâtre pour le compte de l’Espace Culture Multimédia, une subvention de fonctionnement de 22 875 Euros qui lui permette de développer ces actions en partenariat institutionnel avec l’Ecole de Journalisme et de Communication, composante de l’Université de la Méditerranée.

Cette subvention est attribuée de façon conditionnelle sous réserve de vérification des pièces administratives, financières, comptables et fiscales qui peuvent être demandées par les services municipaux et de la conclusion d’une convention définissant les engagements des parties.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée la convention ci-annexée entre la Ville de Marseille et l’Association Système Friche Théâtre.

ARTICLE 2 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer cette convention ou tout document permettant la bonne exécution de la présente délibération.

ARTICLE 3 La présente convention prendra effet à compter de sa date de notification par la Ville de Marseille à l’Association Système Friche Théâtre.

ARTICLE 4 Est approuvée l’attribution par la Ville de Marseille à l’Association Système Friche Théâtre d’une subvention de 22 875 Euros pour participer au fonctionnement de l’Espace Culture Multimédia.

ARTICLE 5 La dépense correspondante sera imputée sur les crédits ouverts au Budget de la Ville de Marseille – Chapitre 65 – Nature 6574 – intitulé « Subventions de fonctionnement aux organismes de droit privé » – Fonction 90.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE CONSEILLER DÉLÉGUÉ À LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, À L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, AUX Pí”LES TECHNOLOGIQUES, AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION, AUX RELATIONS AVEC LES COMMUNAUTÉS ET À MARSEILLE ESPÉRANCE

Signé : Jean-François MATTEI

Le Conseiller rapporteur de la Commission TRANSPORTS, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN