D05FD-02/1107/CESS

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 25 Novembre 2002

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres. 02/1107/CESS

DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES CULTURELLES – Subvention accordée à l'association "Féeries Urbaines" pour la création Massalia 2004 de "l'Estaque à la Joliette".

02-7033-DGAC

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué à la Culture et aux Grands Evènements, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Après « La Massalia », en 1999, commémorant les 2 600 ans de la Ville de Marseille, suivie en 2000 de « La Marscéleste » marquant le passage au XXIème siècle, événements qui ont attiré respectivement plus de 300 000 personnes, a été organisée, le 29 juin 2002, par l’association « Féeries Urbaines », « l’Odyssée de la Canebière » qui a réjoui près de 400 000 personnes.

En trois éditions, ce sont 12 000 artistes et amateurs (enfants et adultes) de Marseille principalement ainsi que d’autres régions de France ou de l’étranger qui se sont trouvés mobilisés et fortement impliqués.

Ces événements confirment la volonté pour la cité phocéenne à élargir le cercle très restreint des villes européennes capables d’accueillir de grands événements culturels et populaires.

Suite à « l’Odyssée de la Canebière », théâtre de l’histoire de la cité phocéenne, Massalia 2004, « De l’Estaque à la Joliette », traitera de la mémoire industrielle et des bestiaires imaginaires débarquant du port de Marseille avec pour zone scénique les villages du Nord de Marseille et le front de mer côté port.

Cette nouvelle création, prévue en juin 2004 sur deux jours, est initiée par l’association « Féeries Urbaines » avec des spectacles organisés dans les entreprises, usines, bâtiments, retraçant leur histoire, ce qu’ils fabriquent ou fabriquaient, avec des embarquements industriels, céréaliers, animaliers baroques donnés le long de la digue du J4 au J1 et une exposition consacrée aux grands peintres qui ont fait la renommée de l’Estaque.

Cette manifestation s’achèvera par un feu d’artifices enflammant tout le front de mer.

Son budget prévisionnel de 3 217 000 Euros, sera financé comme suit :

  • Ville de Marseille 1 830 000 Euros

  • Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole 457 000 Euros

  • Région Provence-Alpes-Côte d’Azur 366 000 Euros

  • Communauté européenne 152 500 Euros

  • DRAC 30 000 Euros

  • Conseil Général 152 500 Euros

  • Euroméditerranée 76 000 Euros

  • Sponsors 153 000 Euros.

    S’associer à un tel événement, détaillé dans le descriptif joint en annexe, répond à l’attente de nombreux Marseillais pour une création accessible à tous, moderne, fédérant et valorisant tout leur potentiel artistique.

    C’est pourquoi, il est envisagé de soutenir l’association « Féeries Urbaines », pour un projet nécessitant une très longue préparation dans plusieurs domaines qui va s’étaler sur deux ans, en allouant une subvention de fonctionnement, d’un montant total de 1 830 000 Euros (un million huit cent trente mille Euros), réparti pour l’année 2003, à hauteur de 337 100 Euros (trois cent trente sept mille cent Euros) et pour l’année 2004, à hauteur de 1 492 900 Euros (un million quatre cent quatre vingt douze mille neuf cents Euros).

    Ces sommes sont attribuées de façon conditionnelle, sous réserve de vérification des pièces administratives, financières, comptables, fiscales qui peuvent être demandées par les services municipaux, et de la conclusion de la convention ci-annexée, définissant les engagements des parties ainsi que les modalités des versements.

    Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

    VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

    DELIBERE

    ARTICLE 1 Est approuvée la convention ci-annexée entre la Ville de Marseille et l’Association

    « Féeries Urbaines », dont le siège social est situé 3, Square de Stalingrad 13001 – MARSEILLE.

    ARTICLE 2 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer cette convention.

    ARTICLE 3 Est approuvé le versement, à l’association « Féeries Urbaines » d’une subvention d’un montant total de 1 830 000 Euros, au titre de la participation de la Ville à la manifestation « De l’Estaque à la Joliette ».

    ARTICLE 4 Cette dépense sera imputée sur les budgets 2003 et 2004 de la Direction Générale des Affaires Culturelles, nature 6574 fonction 313, représentant :

    • Pour l’année 2003, un montant de 337 100 Euros (trois cent trente sept mille cent Euros).

    • Pour l’année 2004, un montant de 1 492 900 Euros (un million quatre cent quatre vingt douze mille neuf cents Euros).

Le versement effectif interviendra selon les modalités définies dans la convention ci-dessus mentionnée.

Les crédits imputés au budget primitif de 2003 sont ouverts par anticipation.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR L'ADJOINT DÉLÉGUÉ À LA CULTURE ET AUX GRANDS EVíˆNEMENTS

Signé : Serge BOTEY

Le Conseiller rapporteur de la Commission CULTURE, EDUCATION, SOLIDARITE ET SPORTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN