D02T2-00/1041/FAG

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 2 Octobre 2000

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 84 membres.

00/1041/FAG

DIRECTION GENERALE DES SERVICES FINANCIERS – OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRES

– Compte administratif et compte de gestion 1999 – Approbation du Conseil Municipal.

00-3638-DGSF

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué au Budget, aux Finances, au Contrôle de Gestion et à la Prospective, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Dans le cadre des dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales, article L 2231-15, le Conseil Municipal doit, par délibération, approuver le Budget et les Comptes de l'Office Municipal du Tourisme et des Congrès.

Le Comité Directeur de l'Office qui comprend des représentants de la Ville a adopté lors de sa séance du 8 Juin 2000 les Comptes Administratif et de Gestion 1999.

A- LES COMPTES :

Les résultats suivants ont été constatés :

Résultats à la clôture de l'exercice précédent

Opérations de l'exercice

Résultats à la clôture

Crédit en F

Dépenses en F

Recettes en F

Fonctionnement

– 165 186,81

16 467 069,52

15 960 448,65

– 671 807,68

Equipement

529 888,42

437 604,58

405 655,27

497 939,11

Total

364 701,61

16 904 674,10

16 366 103,92

– 173 868,57

Au chapitre 74 des recettes de fonctionnement, est imputée la subvention d'exploitation consentie par la Ville de Marseille pour un montant de 13,710 MF (11,670 MF en 1998).

L'augmentation des charges de l'exercice est directement liée à celle des actions de promotion tant sur le marché national qu'international. Un arrêté de clôture de l'exercice 1999 est annexé au Compte Administratif 1999 de l'Office ; il concerne les virements de crédits effectués à l'intérieur d'un même chapitre et d'un même compte, du Budget Primitif, du Budget Supplémentaire et de la Décision Modificative n°1-1999.

00/1041/FAG

B – L'ACTIVITE DE L'OFFICE EN 1999 :

La progression constante de la fréquentation touristique se confirme. La fonction

« accueil » est l'un des axes privilégiés de l'Office. Le seuil des 300 000 visiteurs a été atteint, les appels téléphoniques et demandes d'information croissent sans cesse. Le chiffre d'affaires lié à l'activité commerciale progresse également.

Le second axe privilégié est celui de la promotion de Marseille. La prospection des marchés potentiels est essentielle. Le développement du tourisme trouve son assise sur la montée en puissance des filières prioritaires telles que les croisières, le tourisme d'affaires, nautique, de visite d'entreprises ou le tourisme urbain. Un élément clé du dispositif de promotion est le lien avec l'ensemble des médias et notamment avec les multimédias via le web. L'année du 26ème centenaire dans le prolongement de celle des festivités de la Coupe du Monde a une nouvelle fois mis Marseille à l'honneur notamment par diverses actions menées par l'Office de Tourisme.

Le travail efficace de l'équipe administrative et comptable a permis en 1999 de nombreuses évolutions en particulier pour la commercialisation des produits locaux.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE UNIQUE Sont adoptés le Compte de Gestion du Trésorier et le Compte Administratif 1999 de l'Office du Tourisme et des Congrès de Marseille.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR L'ADJOINT DÉLÉGUÉ AU BUDGET, AUX FINANCES, AU CONTRí”LE DE GESTION ET À LA PROSPECTIVE

Signé : Jean-Louis TOURRET

Le Conseiller rapporteur de la Commission FINANCES ET ADMINISTRATION GENERALE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN