D02QE-00/0925/CESS

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 2 Octobre 2000

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres.

00/0925/CESS

DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES CULTURELLES – DIRECTION DES MUSEES – Cycle de

conférences 2000/2001 – Convention avec l'Ecole du Louvre.

00-3542-MUSEES

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller délégué aux Musées et aux Monuments Historiques, au Muséum et à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Marseille, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Depuis 1988, la Ville de Marseille accueille les conférences de l’Ecole du Louvre avec un succès non démenti auprès d’un public averti.

Depuis 1994, a été mis en place un cycle d’Histoire Générale de l’Art. Les thèmes retenus pour la saison 2000-2001 sont les suivants :

  • deux cycles d’Histoire Générale de l’Art, 20 conférenciers chacun, répartis sur trois ans allant de la Préhistoire à l’Art Contemporain (cette année 1er et 3èmeannée),

  • en contrepoint, un cycle thématique : 10 conférences : le Baroque en Italie.

    La Ville de Marseille met à disposition des conférenciers une salle, du matériel audiovisuel pour les deux cours d’Histoire Générale de l’Art et prend en charge les frais d’hébergement des intervenants ainsi que la publicité régionale. Pour le cycle thématique, la location de la salle de l’IUFM sera à la charge de l’Ecole du Louvre.

    L’Ecole du Louvre rémunère les enseignants, prend en charge leur déplacement et la publicité au plan national.

    Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

    VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

    DELIBERE

    ARTICLE 1 Est décidé l’accueil par la Ville de Marseille des cycles de conférences décentralisées de l’Ecole du Louvre selon les modalités définies dans la convention ci-annexée (octobre 2000 – mai 2001).

    ARTICLE 2 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer la convention ci-jointe avec l’Ecole du Louvre.

    ARTICLE 3 Les dépenses correspondantes soit environ 50 000 F seront imputées sur les crédits inscrits au Budget Primitif de l’exercice correspondant.

    Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

    MONSIEUR LE CONSEILLER DÉLÉGUÉ AUX MUSÉES ET AUX MONUMENTS HISTORIQUES, AU MUSÉUM ET À L'ECOLE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS DE MARSEILLE

    Signé : Roger LUCCIONI

    Le Conseiller rapporteur de la Commission CULTURE, EDUCATION, SOLIDARITE ET SPORTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

    Cette proposition mise aux voix est adoptée.

    Certifié conforme

    LE MAIRE DE MARSEILLE SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

    Jean-Claude GAUDINMonsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller délégué aux Musées et aux Monuments Historiques, au Muséum et à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Marseille, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

    Depuis 1988, la Ville de Marseille accueille les conférences de l’Ecole du Louvre avec un succès non démenti auprès d’un public averti.

    Depuis 1994, a été mis en place un cycle d’Histoire Générale de l’Art. Les thèmes retenus pour la saison 2000-2001 sont les suivants :

  • deux cycles d’Histoire Générale de l’Art, 20 conférenciers chacun, répartis sur trois ans allant de la Préhistoire à l’Art Contemporain (cette année 1er et 3èmeannée),

  • en contrepoint, un cycle thématique : 10 conférences : le Baroque en Italie.

La Ville de Marseille met à disposition des conférenciers une salle, du matériel audiovisuel pour les deux cours d’Histoire Générale de l’Art et prend en charge les frais d’hébergement des intervenants ainsi que la publicité régionale. Pour le cycle thématique, la location de la salle de l’IUFM sera à la charge de l’Ecole du Louvre.

L’Ecole du Louvre rémunère les enseignants, prend en charge leur déplacement et la publicité au plan national.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est décidé l’accueil par la Ville de Marseille des cycles de conférences décentralisées de l’Ecole du Louvre selon les modalités définies dans la convention ci-annexée (octobre 2000 – mai 2001).

ARTICLE 2 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer la convention ci-jointe avec l’Ecole du Louvre.

ARTICLE 3 Les dépenses correspondantes soit environ 50 000 F seront imputées sur les crédits inscrits au Budget Primitif de l’exercice correspondant.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE CONSEILLER DÉLÉGUÉ AUX MUSÉES ET AUX MONUMENTS HISTORIQUES, AU MUSÉUM ET À L'ECOLE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS DE MARSEILLE

Signé : Roger LUCCIONI

Le Conseiller rapporteur de la Commission CULTURE, EDUCATION, SOLIDARITE ET SPORTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN