D02KM-00/0762/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 17 Juillet 2000

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 101 membres.

00/0762/EUGE

SECRETARIAT GENERAL – PLAN MARSEILLE EMPLOI – Subvention à l'association "Vie Nouvelle"

– Association Loi 1901.

00-3334-PME

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Premier Adjoint délégué à l'Economie, à l'Emploi, à la Formation Professionnelle, aux Zones d'Activités, aux Technopôles et à Euroméditerranée, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Le Plan Marseille Emploi, dont le bilan a été présenté au Conseil Municipal du 28 février 2000 (délibération n° 00/0142/EUGE), a défini comme un de ses objectifs la mise en oeuvre de projets de développement de services de proximité.

C’est le cadre dans lequel s’inscrit l’association Vie Nouvelle qui initie un projet en vue de renouer le lien social autour de personnes âgées isolées et/ou à mobilité réduite, par la mise en place de services d’accompagnement, de soutien et de portage à domicile.

Cette association est implantée depuis 1997 à Saint-Antoine, dans le 15ème arrondissement.

L’année 1999 et le premier semestre 2000 ont vu la signature d’une convention entre l’association et Médecins du Monde, via le Réseau Gérontologique du 15ème et 16ème arrondissements.

De même, un partenariat a été conclu avec la société HLM Marseille Habitat et une convention a été passée avec le Service Espace Aînés du CCAS.

De nombreux contacts ont été établis avec d’autres sociétés HLM, les CIQ des 15ème et 16ème arrondissements, ainsi qu’avec différentes Maisons de Retraite, intéressées par les prestations de Vie Nouvelle.

Un partenariat avec la Caisse d’Epargne est à l’étude.

Les premières actions ont eu lieu sur l’Estaque en décembre 1999. Une campagne de communication a été lancée durant cette période ainsi qu’une étude de besoins du public visé.

Un véhicule adapté au transport des personnes âgées et handicapées a pu être

acheté.

En Juin 2000, l’association affichait 40 adhérents.

L’objectif est d’augmenter de manière significative le nombre de ses adhérents et

d’élargir le partenariat.

Ainsi, des rencontres ont lieu actuellement avec l’association Provence Alzheimer pour un accompagnement en direction des centres d’accueil de jour, ce qui nécessiterait l’acquisition d’un second véhicule de 7 places.

De plus, la politique sociale différenciée devrait évoluer au cours du second semestre 2000 et étendre le champ de son aide aux services d’accompagnement physique et social et donc avoir des retombées positives pour l’association.

Le budget prévisionnel de l’association pour 2000 d’un montant de 420 450 F s’établit

comme suit :

  • Conseil Général 120 000 F

  • Conseil Régional 80 000 F

  • Ville de Marseille (Politique de la Ville) 40 000 F

  • Ville de Marseille (Mission Marseille Emploi) 50 000 F

  • Ville de Marseille (MIPPE – Projets européens) 50 000 F

  • FEDER 80 450 F.

    Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la

    délibération ci-après :

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

    VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

    DELIBERE

    ARTICLE 1 Une subvention de 50 000 F est attribuée à l’association Vie Nouvelle, association Loi 1901.

    ARTICLE 2 La dépense est inscrite au Budget Primitif 2000 – Nature 6574 – Fonction 90.

    ARTICLE 3 Pour obtenir le paiement de cette subvention, le bénéficiaire devra être en règle avec la Ville de Marseille en ce qui concerne les impôts, taxes et toutes sommes dont il serait éventuellement redevable.

    Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

    MONSIEUR LE PREMIER ADJOINT DÉLÉGUÉ À L'ECONOMIE, À L'EMPLOI, À LA FORMATION PROFESSIONNELLE, AUX ZONES D'ACTIVITÉS, AUX TECHNOPí”LES ET À EUROMÉDITERRANÉE

    Signé : Renaud MUSELIER

    Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

    Cette proposition mise aux voix est adoptée.

    Certifié conforme

    LE MAIRE DE MARSEILLE SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

    Jean-Claude GAUDINMonsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Premier Adjoint délégué à l'Economie, à l'Emploi, à la Formation Professionnelle, aux Zones d'Activités, aux Technopôles et à Euroméditerranée, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

    Le Plan Marseille Emploi, dont le bilan a été présenté au Conseil Municipal du 28 février 2000 (délibération n° 00/0142/EUGE), a défini comme un de ses objectifs la mise en oeuvre de projets de développement de services de proximité.

    C’est le cadre dans lequel s’inscrit l’association Vie Nouvelle qui initie un projet en vue de renouer le lien social autour de personnes âgées isolées et/ou à mobilité réduite, par la mise en place de services d’accompagnement, de soutien et de portage à domicile.

    Cette association est implantée depuis 1997 à Saint-Antoine, dans le 15ème arrondissement.

    L’année 1999 et le premier semestre 2000 ont vu la signature d’une convention entre l’association et Médecins du Monde, via le Réseau Gérontologique du 15ème et 16ème arrondissements.

    De même, un partenariat a été conclu avec la société HLM Marseille Habitat et une convention a été passée avec le Service Espace Aînés du CCAS.

    De nombreux contacts ont été établis avec d’autres sociétés HLM, les CIQ des 15ème et 16ème arrondissements, ainsi qu’avec différentes Maisons de Retraite, intéressées par les prestations de Vie Nouvelle.

    Un partenariat avec la Caisse d’Epargne est à l’étude.

    Les premières actions ont eu lieu sur l’Estaque en décembre 1999. Une campagne de communication a été lancée durant cette période ainsi qu’une étude de besoins du public visé.

    Un véhicule adapté au transport des personnes âgées et handicapées a pu être

    acheté.

    En Juin 2000, l’association affichait 40 adhérents.

    L’objectif est d’augmenter de manière significative le nombre de ses adhérents et

    d’élargir le partenariat.

    Ainsi, des rencontres ont lieu actuellement avec l’association Provence Alzheimer pour un accompagnement en direction des centres d’accueil de jour, ce qui nécessiterait l’acquisition d’un second véhicule de 7 places.

    De plus, la politique sociale différenciée devrait évoluer au cours du second semestre 2000 et étendre le champ de son aide aux services d’accompagnement physique et social et donc avoir des retombées positives pour l’association.

    Le budget prévisionnel de l’association pour 2000 d’un montant de 420 450 F s’établit

    comme suit :

  • Conseil Général 120 000 F

  • Conseil Régional 80 000 F

  • Ville de Marseille (Politique de la Ville) 40 000 F

  • Ville de Marseille (Mission Marseille Emploi) 50 000 F

  • Ville de Marseille (MIPPE – Projets européens) 50 000 F

  • FEDER 80 450 F

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la

délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Une subvention de 50 000 F est attribuée à l’association Vie Nouvelle, association Loi 1901.

ARTICLE 2 La dépense est inscrite au Budget Primitif 2000 – Nature 6574 – Fonction 90.

ARTICLE 3 Pour obtenir le paiement de cette subvention, le bénéficiaire devra être en règle avec la Ville de Marseille en ce qui concerne les impôts, taxes et toutes sommes dont il serait éventuellement redevable.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE PREMIER ADJOINT DÉLÉGUÉ À L'ECONOMIE, À L'EMPLOI, À LA FORMATION PROFESSIONNELLE, AUX ZONES D'ACTIVITÉS, AUX TECHNOPí”LES ET À EUROMÉDITERRANÉE

Signé : Renaud MUSELIER

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN