D02KH-00/0872/EHCV

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 17 Juillet 2000

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 84 membres.

00/0872/EHCV

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES – DIRECTION DE L'ECOLOGIE ET DES

ESPACES VERTS – Aménagement de places de l'Espérance – Autorisation de programme.

00-3329-DEEV

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué à l'Environnement, au Nettoiement, au Tri Sélectif, au Traitement des Déchets, à l'Assainissement, à la Protection des Calanques et des Espaces Naturels, et aux Espaces Verts, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

A l’occasion du 26ème Centenaire, la Ville de Marseille et les Marseillais ont souhaité exprimer, à l’aube du troisième millénaire, un message de fraternité, d’espoir et de tolérance, à l’image des valeurs fondatrices de la plus ancienne ville de France.

C’est pourquoi, par délibération n° 99/0661/EUGE du 19 juillet 1999, le Conseil Municipal approuvait le principe de réalisation de l’opération  » Fontaine de l’Espérance « .

Cette oeuvre prendra la forme concrète d’un arbre-fontaine oí¹ seront inscrits les milliers de noms des personnes qui se sont inscrites pour s’associer à ce symbole des valeurs humaines.

L’arbre-fontaine, création d’artiste, trouvera sa place à l’entrée du futur parc du 26ème Centenaire, en plein coeur de la Ville.

Il y avait lieu également de sensibiliser les enfants à la symbolique du message de l’Arbre de l’Espérance et à la vie de la cité.

C’est pourquoi, autour des valeurs associés à ce message, il est proposé l’aménagement de places de l’Espérance, imaginées par les enfants des écoles primaires de la Ville.

La démarche a pour objectif d’améliorer le cadre de vie dans chaque secteur par la réalisation d’une place et d’un voeu pour le 3ème millénaire, tisser des liens forts dans les quartiers et ses forces vives, améliorer l’échange, conduire les enfants à une réflexion sur l’arbre de l’Espérance et les

valeurs de tolérance, d’écoute et de fraternité.

Chaque place sera porteuse d’un message adressé aux peuples du monde entier.

Elle sera composée d’un banc (repos), d’un arbre (racines), d’un éclairage (lumière) et d’une oeuvre, traduction du message des enfants.

Le travail effectué par les écoles est synthétisé dans le document joint.

Le présent rapport a pour objet l’approbation de l’autorisation de programme de ces projets dont les travaux seront réalisés sur les marchés d’entretien et de grosses réparations des services municipaux.

00/0872/EHCV

Par ailleurs, la Ville de Marseille a sollicité auprès du Conseil Général, par délibération soumis à la présente séance du Conseil municipal, une subvention dans le cadre des travaux de proximité pour chaque place de l'Espérance aménagée.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GÉNÉRAL DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES VU LA DÉLIBÉRATION N° 99/0661/EUGE DU 19 JUILLET 1999 OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvé le principe de l’aménagement de places de l’Espérance, dans la limite d’une autorisation de programme fixée à 2 MF TTC, selon l’échéancier des crédits de paiement suivant :

  • exercice 2000 : 1 MF TTC,

  • exercice 2001 : 1 MF TTC.

ARTICLE 2 Est approuvée la réalisation des travaux décrits dans le dossier ci-joint.

ARTICLE 3 Les financements attendus sur cette opération sont évalués à 1, 338 MF. Le solde étant à la charge de la Ville de Marseille.

Au cas oí¹ les financements précités ne seraient pas ou partiellement accordés, le complément serait assuré par le budget de la Ville.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal MONSIEUR L'ADJOINT DÉLÉGUÉ À

L'ENVIRONNEMENT, AU NETTOIEMENT, AU TRI SÉLECTIF, AU TRAITEMENT DES DÉCHETS, À L'ASSAINISSEMENT, À LA PROTECTION DES CALANQUES ET DES ESPACES NATURELS, ET AUX ESPACES VERTS

Signé : Robert ASSANTE

Le Conseiller rapporteur de la Commission ENVIRONNEMENT, HABITAT ET CADRE DE VIE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN