D02GK-00/0759/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 17 Juillet 2000

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents membres.

00/0759/EUGE

SECRETARIAT GENERAL – PLAN MARSEILLE EMPLOI – Subvention à Profession Sport 13, association loi 1901.

00-3188-PME

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Premier Adjoint délégué à l'Economie, à l'Emploi, à la Formation Professionnelle, aux Zones d'Activités, aux Technopôles et à Euroméditerranée, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

La Ville de Marseille, dans son engagement à lutter contre le chômage et l’exclusion, soutient les associations qui oeuvrent en faveur de l’emploi.

C’est le cas de Profession Sport 13 dont l’activité s’organise autour de différents pôles tels que : l’accompagnement des associations, l’insertion professionnelle dans le secteur du sport et de l’animation, l’ingénierie de projets, la gestion de personnel qu’elle met à disposition des associations sportives…

En 1999, la mise à disposition de personnel en direction des associations a représenté 32 216 heures de travail pour 159 structures, contre 38 705 heures en 1998.

Par ailleurs, la fonction tremplin à l’emploi pour les clubs a été renforcée et cela a généré 22 emplois en CDI dans les associations utilisatrices.

Le travail d’accompagnement des clubs s’est affiné avec un suivi administratif

renforcé.

L’association Profession Sport 13 est également allée à la rencontre des employeurs,

particulièrement pour la mise en oeuvre du dispositif « Nouveaux Services – Emploi Jeunes », pour lequel elle a aidé au montage de 34 projets portés par des clubs, qui ont engendré 37 emplois.

Afin d’avancer sur la professionnalisation et la pérennisation des postes d’Emplois Jeunes, Profession Sport participe au suivi des projets de la filière Sport. Ce travail de fond permet d’avoir une vision globale des effets de ce programme dans le sport et d’étudier les conditions de mise en oeuvre de formations adaptées aux postes de travail de cette filière.

En 1999, l’association a créé le concept d’Espace Ressources Sport qui comprend un centre documentaire relatif au champ associatif sportif, un accueil et une animation spécialisée.

Plus de 241 professionnels et 222 associations ont fait appel au Centre de Ressources au cours de l’année.

Profession Sport 13 a également co-animé un réseau d’éducateurs socio-sportifs sur Marseille et le projet de boxe éducative sur les quartiers DSU, dont 11 éducateurs sur les 15 recrutés ont réussi leur Brevet d’Etat.

Pour 2000, l’association développera de nouveaux axes, tels que :

  • la formation professionnelle continue avec la création de Format Sport,

  • un espace ressource fonctionnel et multipartenarial afin de promouvoir l’accueil, le suivi des porteurs de projets y compris à vocation économique,

  • la structuration de la mise à disposition dans le cadre d’un groupement

d’employeurs.

Cette année encore, l’association organise le 20 septembre 2000 au Palais du Pharo

sa manifestation sur l’emploi intitulée « Les 5ème rencontres du Sport Emploi et Développement », dont l’objectif est de faciliter la mise à l’emploi et le développement de projets sportifs par un accompagnement et une formation adaptés aux secteurs associatif, institutionnel et marchand.

Le budget prévisionnel pour 2000 d’un montant de 524 268 F se décompose comme

suit :

  • Cotisations 53 000 F

  • Région PACA 10 000 F

  • Département 13 150 000 F

  • DSU Marseille 100 000 F

  • Ville de Marseille 50 000 F

  • DRDJS 151 268 F

  • Participation usagers 10 000 F.

    Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la

    délibération ci-après :

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

    VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

    DELIBERE

    ARTICLE 1 Une subvention de 50 000 F est attribuée à l’association Profession Sport 13, association Loi 1901.

    ARTICLE 2 La dépense est inscrite au Budget Primitif 2000 – Nature 6574 – Fonction 90.

    ARTICLE 3 Pour obtenir le paiement de cette subvention, le bénéficiaire devra être en règle avec la Ville de Marseille en ce qui concerne les impôts, taxes et toutes sommes dont il serait éventuellement redevable.

    Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

    MONSIEUR LE PREMIER ADJOINT DÉLÉGUÉ À L'ECONOMIE, À L'EMPLOI, À LA FORMATION PROFESSIONNELLE, AUX ZONES D'ACTIVITÉS, AUX TECHNOPí”LES ET À EUROMÉDITERRANÉE

    Signé : Renaud MUSELIER

    Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

    Cette proposition mise aux voix est adoptée.

    Certifié conforme

    LE MAIRE DE MARSEILLE SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

    Jean-Claude GAUDINMonsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Premier Adjoint délégué à l'Economie, à l'Emploi, à la Formation Professionnelle, aux Zones d'Activités, aux Technopôles et à Euroméditerranée, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

    La Ville de Marseille, dans son engagement à lutter contre le chômage et l’exclusion, soutient les associations qui oeuvrent en faveur de l’emploi.

    C’est le cas de Profession Sport 13 dont l’activité s’organise autour de différents pôles tels que : l’accompagnement des associations, l’insertion professionnelle dans le secteur du sport et de l’animation, l’ingénierie de projets, la gestion de personnel qu’elle met à disposition des associations sportives…

    En 1999, la mise à disposition de personnel en direction des associations a représenté 32 216 heures de travail pour 159 structures, contre 38 705 heures en 1998.

    Par ailleurs, la fonction tremplin à l’emploi pour les clubs a été renforcée et cela a généré 22 emplois en CDI dans les associations utilisatrices.

    Le travail d’accompagnement des clubs s’est affiné avec un suivi administratif

    renforcé.

    L’association Profession Sport 13 est également allée à la rencontre des employeurs,

    particulièrement pour la mise en oeuvre du dispositif « Nouveaux Services – Emploi Jeunes », pour lequel elle a aidé au montage de 34 projets portés par des clubs, qui ont engendré 37 emplois.

    Afin d’avancer sur la professionnalisation et la pérennisation des postes d’Emplois Jeunes, Profession Sport participe au suivi des projets de la filière Sport. Ce travail de fond permet d’avoir une vision globale des effets de ce programme dans le sport et d’étudier les conditions de mise en oeuvre de formations adaptées aux postes de travail de cette filière.

    En 1999, l’association a créé le concept d’Espace Ressources Sport qui comprend un centre documentaire relatif au champ associatif sportif, un accueil et une animation spécialisée.

    Plus de 241 professionnels et 222 associations ont fait appel au Centre de Ressources au cours de l’année.

    Profession Sport 13 a également co-animé un réseau d’éducateurs socio-sportifs sur Marseille et le projet de boxe éducative sur les quartiers DSU, dont 11 éducateurs sur les 15 recrutés ont réussi leur Brevet d’Etat.

    Pour 2000, l’association développera de nouveaux axes, tels que :

    • la formation professionnelle continue avec la création de Format Sport,

    • un espace ressource fonctionnel et multipartenarial afin de promouvoir l’accueil, le suivi des porteurs de projets y compris à vocation économique,

    • la structuration de la mise à disposition dans le cadre d’un groupement

      d’employeurs.

      Cette année encore, l’association organise le 20 septembre 2000 au Palais du Pharo

      sa manifestation sur l’emploi intitulée « Les 5ème rencontres du Sport Emploi et Développement », dont l’objectif est de faciliter la mise à l’emploi et le développement de projets sportifs par un accompagnement et une formation adaptés aux secteurs associatif, institutionnel et marchand.

      Le budget prévisionnel pour 2000 d’un montant de 524 268 F se décompose comme

      suit :

    • Cotisations 53 000 F

    • Région PACA 10 000 F

    • Département 13 150 000 F

    • DSU Marseille 100 000 F

    • Ville de Marseille 50 000 F

    • DRDJS 151 268 F

    • Participation usagers 10 000 F.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Une subvention de 50 000 F est attribuée à l’association Profession Sport 13, association Loi 1901.

ARTICLE 2 La dépense est inscrite au Budget Primitif 2000 – Nature 6574 – Fonction 90.

ARTICLE 3 Pour obtenir le paiement de cette subvention, le bénéficiaire devra être en règle avec la Ville de Marseille en ce qui concerne les impôts, taxes et toutes sommes dont il serait éventuellement redevable.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR LE PREMIER ADJOINT DÉLÉGUÉ À L'ECONOMIE, À L'EMPLOI, À LA FORMATION PROFESSIONNELLE, AUX ZONES D'ACTIVITÉS, AUX TECHNOPí”LES ET À EUROMÉDITERRANÉE

Signé : Renaud MUSELIER

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN