D026F-00/0381/CESS

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 28 Avril 2000

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 80 membres.

00/0381/CESS

SECRETARIAT GENERAL – Subvention au Centre Euro-Méditerranéen d'Intégration des Sourds (CEMIS).

00-2823-SG

– o –

Monsieur le Maire soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Le Centre Euro-Méditerranéen d’Intégration des Sourds (CEMIS) est une association qui souhaite mettre en oeuvre une structure de formation et de placement destinée aux enfants et adultes sourds, en vue de leur adaptation à l’emploi.

Autour d’un établissement d’enseignement, le souhait de ses fondateurs est de créer des outils d’information et de communication mis à disposition des étudiants, de développer l’accueil de chercheurs et les échanges d’expériences en particulier dans le pourtour méditerranéen.

Le projet de création à Marseille d’un tel établissement, unique dans sa conception et ses objectifs, et dont la vocation euroméditerranéenne correspond tout à fait à la stratégie de la Ville, a fait l’objet d’une étude de faisabilité, pour laquelle la Ville a apporté une contribution financière de 20 000 F en 1998.

Le site dit de la Maternité de la Belle-de-Mai, située dans le 3ème arrondissement, a été identifié pour accueillir les futures activités que le CEMIS se propose de créer.

Compte-tenu de l’offre immobilière transitoire de locaux développée par la Ville de Marseille sur le site, en préfiguration de l’Hôtel d’entreprises qui doit être réalisé sur l’îlot 2 de l’ancienne Manufacture des Tabacs SEITA de la Belle-de-Mai, l’ancienne Maternité devrait être libérée pour l’essentiel début 2002.

Dans l’attente de cette libération, une partie des locaux a été réservée par la Ville pour que le CEMIS puisse mettre en oeuvre les premiers développements du projet portant notamment sur la recherche pédagogique, la formation et l’insertion professionnelle, la production et la diffusion d’instruments multimédias.

Afin de permettre au CEMIS de finaliser la réalisation de ce projet qui facilitera l’intégration dans la société d’un certain nombre de personnes qui souffrent aujourd’hui de leur handicap, il est proposé à notre assemblée de verser à l’association CEMIS une subvention de 30 000 F.

Le Conseil Général et le Conseil Régional ont été sollicités pour participer au financement de cette préfiguration.

00/0381/CESS

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Une subvention de 30 000 F est attribuée à l’association CEMIS pour la mise en oeuvre de son projet de création d’un centre culturel pour l’intégration des sourds à Marseille.

ARTICLE 2 Les crédits correspondants sont inscrits au Budget Primitif 2000 sur la ligne budgétaire « Associations d’Handicapés », Nature 6574, Fonction 521.

Vu pour enrôlement

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Signé : Jean-Claude GAUDIN

Le Conseiller rapporteur de la Commission CULTURE, EDUCATION, SOLIDARITE ET SPORTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN