D024D-00/0249/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 27 Mars 2000

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 86 membres.

00/0249/EUGE

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES – DIRECTION DES ETUDES ET GRANDS

TRAVAUX – Création de la voie de liaison entre la traverse Parangon et l'avenue de la Pointe Rouge

– Approbation de l'autorisation de programme – Approbation du dossier technique – Lancement d'un appel d'offres ouvert.

00-2749-EGT

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué aux Grands Projets d'Urbanisme, au Schéma Directeur de l'Aménagement Urbain (SDAU), à la Concertation et au Suivi du POS et à l'Agence d'Urbanisme de Marseille (AGAM), soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Par délibération n°98/0381/EUGE le Conseil Municipal a approuvé le dossier technique relatif à l’aménagement de la Corniche littorale, la création de la voie de liaison entre la traverse Parangon et l’avenue de la Pointe Rouge, et les aménagements balnéaires et maritimes connexes.

Par délibération n°99/0054/EUGE du 1er Février ont été autorisés la poursuite des études et le lancement d’un marché négocié de maîtrise d’oeuvre partielle pour la conception de l’aménagement urbanistique et paysager du boulevard de liaison entre la traverse Parangon et l’avenue de la Pointe Rouge.

Après mise en compétition, sur la base des compétences et des moyens, le groupement GUILLERMIN/INGÉROP a été missionné pour ces études.

Le projet d’aménagement est présenté dans le dossier technique ci-joint et

comprend :

  • une voie de circulation routière pour chacun des sens,

  • un terre-plein central sur la totalité du linéaire sauf au droit des entrées des résidences oí¹ des refuges permettent la gestion de ces accès,

  • une voie de transports en commun en site propre par sens,

  • deux pistes cyclables partageant la même plate-forme technique mixte que les

    couloirs/bus,

  • des promenades piétonnes au parcours souple et débouchant au niveau du giratoire

    de l’avenue de la Pointe-Rouge, sur un belvédère surélevé par rapport à la voie et permettant d’apprécier le panorama.

    L’avant-projet opte pour la réalisation de deux carrefours giratoires aux extrémités, permettant ainsi d’améliorer la fluidité du trafic et une meilleure insertion des pistes cyclables.

    Par ailleurs, le projet intègre des protections acoustiques à réaliser dans un certain nombre de propriétés riveraines. Les dispositions administratives nécessaires à la mise en oeuvre de ce programme de travaux devant être arrêtées avec l’accord des propriétaires feront l’objet d’un prochain rapport.

    Il convient donc désormais de faire approuver par le Conseil Municipal :

  • le dossier technique ci-joint,

  • l’autorisation de programme estimée à 23 MF TTC,

  • le lancement d’un appel d’offres pour l’aménagement du boulevard de liaison entre la traverse Parangon et l’avenue de la Pointe Rouge, conformément aux articles 295 à 298 du Code des Marchés Publics.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES VU LE CODE DES MARCHÉS PUBLICS

OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvé le dossier technique ci-joint pour la réalisation du boulevard de liaison entre la traverse Parangon et l’avenue de la Pointe Rouge dans la limite d’une autorisation de programme pour un montant de 23 MF TTC, selon l’échéancier prévisionnel des crédits de paiement ci-après :

2000 : 10 MF,

suivants : 13 MF.

ARTICLE 2 Le coût de cette opération sera en totalité à la charge de la Ville.

ARTICLE 3 Est décidé, pour la réalisation du boulevard de liaison entre la traverse Parangon et l’avenue de la Pointe Rouge, le lancement d’un appel d’offres ouvert conformément aux articles 295 à 298 du Code des Marchés Publics sur la base du dossier technique ci-joint.

ARTICLE 4 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer le marché qui résultera de l’appel à la concurrence ainsi que tout marché négocié résultant de la décision de la Commission des Marchés de déclarer l’appel d’offres infructueux et de le relancer sous la forme négociée.

ARTICLE 5 La dépense relative à cette opération sera imputée sur les crédits inscrits aux budgets 2000 et suivants Nature 2315 Fonction 822.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

MONSIEUR L'ADJOINT DÉLÉGUÉ AUX GRANDS PROJETS D'URBANISME, AU SCHÉMA DIRECTEUR DE L'AMÉNAGEMENT URBAIN (SDAU), À LA CONCERTATION ET AU SUIVI DU POS ET À L'AGENCE D'URBANISME DE MARSEILLE (AGAM)

Signé : Claude VALLETTE

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN