D01BU-00/1421/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 22 Décembre 2000

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 101 membres.

00/1421/EUGE

DIRECTION GENERALE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE – DIRECTION TOURISME ET

CONGRES – Musée du Terroir Marseillais situé à Château-Gombert – Réfection des toitures et de la façade – Attribution d'une subvention d'équipement – Création d'opération et mise en place d'une autorisation de programme.

99-1722-DGDE

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Madame l’Adjoint délégué au Tourisme, aux Congrès et aux Fêtes, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Le Musée des Arts et Traditions Populaires du Terroir Marseillais, sis à Château- Gombert, a été créé en 1939 et sa gestion est assurée par l’Association des Oeuvres Sociales et Régionales de Château-Gombert (A.O.S.R.C.G.).

Ce Musée accueille plus de 15 000 visiteurs par an et possède une très riche collection d’objets ethnographiques relative au terroir marseillais (présentée sur 900 m2 de salles), qui constitue les expositions et mises en scène permanentes. Les réserves comptent notamment une des importantes collections d’objets qui alimentent les différents thèmes exploités à l’occasion des expositions temporaires.

Des activités annexes et parfaitement originales ont été développées. C’est ainsi qu’ont été créés un atelier de boutis et des ateliers de restauration de mobiliers anciens pour la formation d’ébénistes.

Pour répondre aux attentes d’un public toujours plus nombreux et des touristes attirés par les traditions provençales, l’Association gestionnaire a élaboré un projet de développement du Musée.

Le Musée dispose depuis fin 1999, de locaux situés dans les étages inférieurs aux salles du Musée dans l’enceinte de la propriété de l’Association (environ 2000 m2) dans lesquels sont prévus :

. L’agrandissement de la superficie des expositions permanentes qui permettra plus particulièrement le développement de trois thèmes :

  • l’Art Religieux qui sera situé autour de la chapelle existante,

  • les costumes féminin et masculin des XVIIIe et XIXe siècles,

  • les techniques agraires dans le Terroir Marseillais,

Plusieurs vitrines à thèmes seront également disposées dans les différents espaces d’activités.

La création d’une salle polyvalente qui augmentera les possibilités pour l’organisation des expositions temporaires et des manifestations.

Un espace accueil des scolaires qui permettra le développement d’un programme éducatif et renforcera les projets d’action éducative dans un milieu mieux adapté. La création d’un restaurant de cuisine provençale, ainsi que la création d’un espace hébergement pour chambres d’hôtes offrira des possibilités pour développer le secteur du tourisme culturel et celui de la promotion.

De plus, l’extension de la boutique du Musée permettra le développement et la diffusion des produits dérivés du Musée.

Ce projet est issu de la volonté d’une équipe qui, depuis de nombreuses années, travaille avec passion et dynamisme pour conserver les souvenirs du passé et préserver ainsi le patrimoine et le savoir-faire de notre région marseillaise.

La conception de ce projet pourra apparaître originale mais ne sera pas contradictoire avec la rigueur scientifique. Bien que conçu et raisonné selon les règles de la modernité, les espaces seront réalisés dans le même esprit que le Musée actuel oí¹ le dédale des salles sur différents niveaux procure une ambiance de charme.

La table et l’hospitalité feront partie d’un accueil privilégié, réservé aux visiteurs et aux touristes, mettant ainsi en évidence tout un art de vivre à Marseille (espaces de restauration et d’hébergement conçus et aménagés selon la convivialité que procurent l’élégance et la sobriété des objets de tradition populaire qui particulariseront ces lieux).

Le savoir-faire, l’artisanat et les métiers d’art seront à l’honneur pour susciter des vocations. Les visiteurs pourront acquérir des produits de reproduction des collections, en emportant avec eux quelques souvenirs du patrimoine.

Le centre de documentation et les salles polyvalentes permettront de multiplier les échanges et les rencontres culturelles.

La plupart des objets actuellement en réserve et qui n’entrent pas dans une thématique seront exposés dans des vitrines qui jalonneront les circuits pour offrir au public un large panorama des richesses du patrimoine marseillais.

Le budget global a été estimé à 26 MF.

Certains éléments de ce projet correspondent plus particulièrement aux orientations de la politique de mise en valeur touristique du patrimoine marseillais.

En effet, la réfection des toitures et des façades donnant sur la place des Héros, renforcera la qualité de l’accueil due aux visiteurs mais aussi participera d’une manière exemplaire à la revalorisation du caractère provençal de cette place, coeur du noyau villageois de Château-Gombert.

Compte-tenu de l’intérêt de ces travaux de mise en valeur, la Ville de Marseille souhaite aider à leur réalisation par l’attribution d’une subvention pour travaux d’un montant de 500 000 F.

Aucune subvention de fonctionnement supplémentaire ne sera demandée au titre des aménagements réalisés.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée l’attribution à l’association des Å’uvres Sociales et Régionalistes de Château Gombert d’une subvention d’équipement d’un montant de 500 000 F pour la réfection des toitures et de la façade du musée du Terroir Marseillais de Château Gombert.

ARTICLE 2 Les crédits correspondants seront inscrits au Budget Primitif 2001 sur la ligne budgétaire Nature 65728 – Fonction 95 « Subvention d’équipement aux personnes de droit privé – Autres Organismes ».

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal MADAME L'ADJOINT DÉLÉGUÉ AU

TOURISME, AUX CONGRíˆS ET AUX FíŠTES

Signé : Dominique VLASTO

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN