D01AM-99/0731/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 19 Juillet 1999

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 79 membres.

99/0731/EUGE

DIRECTION GENERALE DE L'URBANISME ET DE L'HABITAT – ATELIER D'AMENAGEMENT

URBAIN – PROJET CENTRE VILLE – Approbation du Schéma Directeur des Espaces Publics du Panier.

99-1678-ATAU

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Conseiller délégué au Projet Centre Ville, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Dans le cadre du Projet Centre Ville, le quartier du Panier fait l’objet de plusieurs actions publiques en matière de réhabilitation de l’habitat et d’amélioration du cadre de vie :

  • La Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP)

  • Le Périmètre de Restauration Immobilière (PRI)

  • Les opérations de suppression d’habitat insalubre traitées dans le cadre du PRI

  • Le projet de redynamisation commerciale du centre ville

  • Le programme de requalification des rues et places du quartier, objet du présent rapport.

    La requalification des espaces publics du Panier poursuit comme objectifs généraux le renforcement de l’identité exceptionnelle de ce quartier historique en accord avec les règles édictées par la ZPPAUP, tout en participant à la redynamisation économique et sociale par une nouvelle image urbaine et un meilleur confort des usagers.

    Le calendrier des aménagements programmés est quant à lui étroitement lié aux opérations de réhabilitation et de rénovation en cours sur le site avec lesquelles il vise à constituer des périmètres opérationnels cohérents.

    D’un point de vue technique, l’enjeu est multiple :

  • d’une part, apporter la réponse la mieux adaptée aux problèmes inhérents à la nature particulière de ce quartier dont la trame viaire souffre d’un manque de lisibilité et de perméabilité, favorisant son isolement. Ici plus qu’ailleurs, un soin particulier devra être porté à la continuité et à l’identification des itinéraires piétons, parmi lesquels le  » Parcours Historique « , matérialisé par le  » fil rouge « , qui joue un rôle important dans la découverte du quartier ;

  • d’autre part, satisfaire conjointement à une exigence de qualité des réalisations et aux contraintes d’une bonne gestion quotidienne. Cette satisfaction passe par des choix relatifs à la régularité des ordonnancements et à la constance des choix techniques, à la fois dans l’espace – à

    l’échelle du quartier – et sur la durée, dans le cadre d’une action appelée à se développer sur plusieurs années ;

  • enfin, traduire en termes techniques les objectifs de la ZPPAUP dans ses articles relatifs aux espaces publics et dont les principales dispositions portent notamment sur :

  • La hiérarchie des espaces avec la préservation ou la création d’une morphologie et d’un statut explicite pour chacun d’entre eux,

  • La dominance des espaces minéraux,

  • L’homogénéité et la discrétion des sols dont les matériaux doivent rester d’origine ou de textures naturelles.

    La diversité et la complexité des problèmes posés ont conduit à l’élaboration d’un document d’orientation préalable aux projets d’aménagement :  » le Schéma Directeur des Espaces Publics du Panier « .

    Ce schéma a été élaboré sur la base de données d’ordre fonctionnel (piétons, automobiles), topographique, économique et social (commerces, services…) et patrimonial ; il met en évidence :

  • l’existence de  » sous secteurs homogènes «  organisant autour d’une place les différents ensembles composant le quartier et pouvant faire l’objet d’interventions groupées et cohérentes : place des Pistoles / Lorette, place du Refuge, place des Moulins, place de Lenche.

  • une hiérarchisation des espaces partagés entre :

  • les espaces dits  » sensibles «  : places, lieux singuliers émaillant le quartier,

  • les espaces dits  » courants «  (les rues) parmi lesquels on distingue ceux relevant d’un  » grand maillage «  irriguant le quartier dans une logique d’itinéraires piétons lisibles, de ceux formant le  » maillage secondaire «  de desserte des îlots ; sans oublier ceux relevant de la desserte automobile périphérique et obéissant à des contraintes fonctionnelles bien précises.

    Le « Schéma Directeur » propose en conséquence :

  • pour les espaces sensibles devant faire l’objet de projets spécifiques, des orientations d’aménagement pouvant alimenter les différents cahiers des charges en accord avec les dispositions de la ZPPAUP relative à la morphologie et au statut des espaces,

  • pour les espaces courants, une gamme homogène de matériaux, de modes d’organisation (profils en travers) et d’assemblages (calepinages) adaptés, avec les variantes possibles, à chaque catégorie d’espace. Ce vocabulaire reprend, pour rester dans une cohérence à l’échelle de la ville, les composants déjà couramment utilisés sur les espaces centraux et les noyaux villageois : mobilier fonte, pierres calcaires…

A ce registre plus global, viennent bien entendu s’intégrer les éléments patrimoniaux caractéristiques des espaces publics du Panier comme les typologies d’escaliers, de mains courantes, d’éclairage… Ces dispositions ont été définies dans le respect du règlement de ZPPAUP, articles ZP1.7, ZP2.7, ZP3.7 alinéas 1, 2 et 4 relatifs à la nature des sols, du mobilier, des plantations.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvé  » le Schéma Directeur des Espaces Publics du Panier » tel qu’annexé à la présente délibération.

ARTICLE 2 Les futurs aménagements des espaces publics du Panier devront respecter les orientations et recommandations inscrites au  » Schéma Directeur des Espaces Publics «  visé à l’article 1.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

LE CONSEILLER DELEGUE AU PROJET CENTRE VILLE

Signé : Gérard CHENOZ

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN