D011D-99/0400/EHCV

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 31 Mai 1999

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 89 membres.

99/0400/EHCV

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES – DIRECTION DE LA VOIRIE –

Requalification de l'Avenue Mendès-France du Rond-Point H. Frenay au Rond Point de la Plage (David) – Quartier de Bonneveine – 8ème arrondissement. Lancement d'un appel d'offres. Approbation de l'autorisation de programme.

99-1345-VRI

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l’Adjoint délégué à la Voirie, à l’Eclairage, à la Circulation, au Stationnement, au Contrôle du Stationnement, à Marseille Parc Auto et

« Allô Mairie », soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Bordant les plages du Prado, l’Avenue Mendès-France prolonge l’avenue Georges Pompidou vers le quartier de la Vieille Chapelle. Cet axe littoral permet de desservir l’extrême sud de la Ville.

Outre son rôle de desserte important, cette avenue a un caractère touristique car elle longe les plages et le nouvel hippodrome. Elle permet l’accès au port de la Pointe Rouge et aux Calanques de Marseille.

Dans le cadre de la rénovation de l’hippodrome Borely, la Ville de Marseille a souhaité élargir l’emprise de l’avenue Mendès-France pour créer un couloir bus ainsi qu’une piste cyclable entre l’avenue de Bonneveine et l’Huveaune.

Ces aménagements s’intègrent dans les priorités définies par le Plan de Déplacements Urbain et la Loi sur l’Air (favoriser les transports en commun et les modes de transports non polluants).

En effet, la desserte par les transports en commun des quartiers situés au sud de l’Huveaune est fortement gênée en période estivale et aux heures de pointe par la saturation du trafic sur l’avenue Mendès France. Il était donc devenu urgent de trouver une solution pour améliorer la vitesse et la régularité des bus.

Par ailleurs, la création d’une piste cyclable prolongeant celle prévue le long de l’avenue de Bonneveine va permettre de faire un bouclage autour de l’hippodrome et une prolongation vers la piste existante sur les terre-pleins de l’avenue du Prado ainsi que vers la piste cyclable prévue le long de l’Huveaune.

La réalisation de cette opération nécessite l’approbation d’une autorisation de programme d’un montant de 8,45 MF T.T.C.

Pour l’exécution des travaux, il est proposé de recourir à la procédure de l’appel d’offres ouvert, conformément aux articles 296 à 298 du Code des Marchés Publics.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES VU LE CODE DES MARCHES PUBLICS

OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée la requalification de l’Avenue Mendès-France du Rond-Point H. Frenay au Ront-Point de la Plage (David) dans la limite d’une autorisation de programme fixée à 8,45 MF selon l’échéancier des crédits de paiements suivant :

– 1999 : 0,45 MF,

– suivant : 8,00 MF.

ARTICLE 2 Est décidé le lancement d’un appel d’offres ouvert conformément aux articles 296 à 298 du Code des Marchés Publics sur la base du dossier technique ci-annexé, en vue de la passation d’un marché avec un groupement conjoint d’entreprises.

ARTICLE 3 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer le marché qui résultera de l’avis d’appel public à la concurrence ainsi que tout marché négocié consécutif à la décision de la Commission des Marchés de déclarer l’appel d’offres infructueux et de le relancer sous la forme négociée.

ARTICLE 4 La totalité de la dépense est à la charge de la Ville.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal L'ADJOINT DELEGUE A LA VOIRIE, A

L'ECLAIRAGE, A LA CIRCULATION, AU STATIONNEMENT, AU CONTROLE DU STATIONNEMENT, A MARSEILLE PARC AUTO ET ALLO MAIRIE

Signé : Maurice TALAZAC

Le Conseiller rapporteur de la Commission ENVIRONNEMENT, HABITAT ET CADRE DE VIE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN