D0105-99/0440/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 31 Mai 1999

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 89 membres.

99/0440/EUGE

SECRETARIAT GENERAL – PLAN MARSEILLE EMPLOI – Subvention de la Ville de Marseille à l'Association AVARAP 13 (Association pour la Valorisation des Relations avec les Professionnels).

99-1301-PME

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Premier Adjoint délégué à l’Economie, à l’Emploi, à la Formation Professionnelle, aux Zones d’Activités, aux Technopôles et à Euroméditerranée, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Dans sa politique de lutte contre le chômage et l’exclusion, la Ville de Marseille entend mobiliser les acteurs locaux institutionnels et privés intervenant dans le domaine de l’emploi pour obtenir des engagements concrets des partenaires et créer une véritable culture de l’emploi.

L’Association AVARAP 13 oeuvre depuis de nombreuses années dans le domaine de l’emploi et ses objectifs rejoignent ceux qui viennent d’être énoncés, à savoir :

  • aider les cadres en mutation professionnelle et chercheurs d’emploi à se réinsérer dans la vie active en s’appuyant sur les relations de travail des adhérents de l’AVARAP,

  • assurer des missions de formation et d’information.

    En 1998, l’AVARAP a vu le nombre de ses adhérents augmenter, et sept groupes ont été créés comptant cent cinq personnes dont un groupe d’anciens « avarapiens ».

    Trois séminaires de formation ont permis à quinze parrains et animateurs de s’initier à la méthode AVARAP.

    Le taux de retour à l’emploi est de 65%. Pour certaines personnes, il s’est fait par la création de leur propre entreprise.

    Pour 1999, l’AVARAP se fixe d’augmenter de manière significative le nombre de groupes par une campagne de communication renforcée notamment par voie de presse, d’affichage et la diffusion du journal de l’AVARAP 13.

    Pour 1999, le budget prévisionnel de l’association s’élève à 143 760 F qui se décompose comme suit :

  • Recettes de l’association 61 500 F

  • Subvention Ville d’Aix-en-Provence 15 700 F

  • Subvention Ville de Marseille 30 000 F

  • Subvention Conseil Général 26 700 F

  • Report de recettes 98 9 860 F

99/0440/EUGE

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Une subvention d’un montant de 30 000 F est attribuée à l’association AVARAP 13.

ARTICLE 2 La dépense correspondante est inscrite au Budget Primitif 1999 Plan Marseille Emploi – Nature 6574 – Fonction 90.

ARTICLE 3 Pour obtenir le paiement de cette subvention, le bénéficiaire devra être en règle avec la Ville de Marseille en ce qui concerne les impôts, taxes et toute somme dont il serait éventuellement redevable.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal LE PREMIER ADJOINT DELEGUE A

L'ECONOMIE, A L'EMPLOI, A LA FORMATION PROFESSIONNELLE, AUX ZONES D'ACTIVITES, AUX TECHNOPOLES ET A EUROMEDITERRANEE

Signé : Renaud MUSELIER

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN