D00R9-99/0138/EHCV

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 1 Mars 1999

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 86 membres.

99/0138/EHCV

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES – DIRECTION DE LA VOIRIE – Quartier

BONNEVEINE – Requalification de l'Avenue de Bonneveine – 8ème arrondissement – Approbation de l'autorisation de programme – Lancement de la consultation.

99-981-VRI

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l’Adjoint délégué à la Voirie, à l’Eclairage, à la Circulation, au Stationnement, au Contrôle du Stationnement, à Marseille Parc Auto, et « Allô Mairie », soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Située dans le 8ème arrondissement, l’Avenue de Bonneveine, liaison importante entre le Boulevard de Hambourg et l’Avenue Mendès-France, va faire l’objet d’une requalification, suite au busage du ruisseau qui la borde.

Mettant à profit cette opportunité, l’opération comportera en outre tous les éléments qui permettront d’atteindre les objectifs suivants :

  • donner à cette avenue la largeur nécessaire pour résoudre les problèmes actuels, dus à la circulation automobile et piétonne, ainsi qu’à l’organisation du stationnement. Une piste cyclable sera aménagée dans le cadre de la Loi sur l’Air.

  • harmoniser cette voie avec l’impact esthétique que produisent les jardins bordant les plages, l’Escale Borély et le nouvel hippodrome de Marseille.

  • améliorer l’homogénéité d’un axe valorisant pour la Ville, dont l’Avenue de Bonneveine est une des composantes avec le Boulevard de Hambourg et le Chemin du Roy d’Espagne, reliant des lieux de même essence : Les Calanques et les Plages.

    Le profil actuel de l’avenue, composé de deux voies de circulation bordées de trottoirs, mesure 15 mètres de large.

    Le profil projeté aura une largeur totale de 26 mètres qui se décomposera comme suit

    ; des habitations, côté impair, vers l’hippodrome, côté pair :

  • 1 trottoir d’une largeur de 2 mètres,

  • 1 stationnement longitudinal d’une largeur de 2 mètres comportant des plantations d’alignement tous les 12 mètres,

  • 1 chaussée à deux voies de circulation de 6 mètres de large sens ouest/est,

  • 1 terre-plein central végétalisé de 1,80 mètre de large,

  • 1 autre chaussée à deux voies de circulation de 6 mètres de large sens est/ouest avec la possibilité d’une exploitation avec du stationnement longitudinal sur chaussée (2 mètres ) et une file de circulation de 4 mètres .

  • 1 promenade piétonne de 3,20 mètres de large,

  • 1 piste cyclable sens ouest/est de 2 mètres de large,

  • 1 zone d’arbres d’alignement de 1 mètre de large,

  • 1 piste cyclable sens est/ouest de 2 mètres de large.

Ces travaux permettront de faire de cette avenue une voie de qualité en améliorant la sécurité et la fluidité des déplacements.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GÉNÉRAL DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES VU LE CODE DES MARCHÉS PUBLICS

OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée la réalisation de la requalification de l’avenue de Bonneveine dans la limite d’une autorisation de programme fixée à 8,9 MF TTC selon l’échéancier des crédits de paiement suivant :

– 1999 : 0,9 MF

– 2000 : 8 MF

ARTICLE 2 Est décidé le lancement d’un appel d’offres ouvert conformément aux articles 296 à 298 du Code des Marchés Publics sur la base du dossier technique ci-annexé, en vue de la passation d’un marché avec un groupement conjoint.

ARTICLE 3 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer le marché qui résultera de l’avis d’appel à la concurrence ainsi que tout marché négocié consécutif à la décision de la Commission des Marchés de déclarer l’appel d’offres infructueux et de le relancer sous la forme négociée.

ARTICLE 4 La totalité de la dépense est à la charge de la Ville.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal L'ADJOINT DELEGUE A LA VOIRIE, A

L'ECLAIRAGE, A LA CIRCULATION, AU STATIONNEMENT, AU CONTROLE DU STATIONNEMENT, A MARSEILLE PARC AUTO ET ALLO MAIRIE

Signé : Maurice TALAZAC

Le Conseiller rapporteur de la Commission ENVIRONNEMENT, HABITAT ET CADRE DE VIE demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN