D00QU-99/0239/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 29 Mars 1999

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 91 membres.

99/0239/EUGE

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES – DIRECTION DE LA CIRCULATION –

Sécurité Corniche J.F. Kennedy – Augmentation de l'autorisation de programme.

99-966-CIRC

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué à la Voirie, à l'Eclairage, à la Circulation, au Stationnement, au Contrôle du Stationnement, à Marseille Parc Auto et

« Allo Mairie », soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

En 1992, la Corniche J.F. Kennedy était la troisième voie la plus accidentogène de la Ville de Marseille avec près de 70 accidents corporels.

Face à ce constat, la Direction de la Circulation a entrepris une démarche "Objectif Sécurité Corniche Kennedy". Grâce à une programmation pluriannuelle, cette artère a fait l'objet régulièrement d'aménagements ponctuels s'inscrivant dans un projet d'ensemble cohérent. Ce plan d'action vise à sécuriser aussi bien la circulation routière que les cheminements piétons, en minimisant la fréquence et la gravité des accidents.

Aujourd'hui, seul un tronçon de voie et deux carrefours isolés restent à réaliser, pour offrir aux usagers un axe homogène sur tout son linéaire. Il s'agit :

  • de la portion de voie située au droit de l'anse du Prophète,

  • du carrefour Kennedy/Talabot,

  • du carrefour Kennedy/Sérot.

Ces aménagements portent sur deux aspects complémentaires :

  • la géométrie de la voirie de surface : calibrage des voies de circulation à 3 mètres de large ; matérialisation soutenue d'une zone de guidage centrale large séparant les deux flux de circulation; réalisation d'îlots centraux et élargissements ponctuels des trottoirs pour permettre l'installation de feux tricolores en bordure des voies et réduire la largeur des traversées piétonnes,

  • la signalisation lumineuse : création de carrefours à feux ; repositionnement de support de signalisation ; doublement des feux tricolores dans les zones dangereuses manquant de visibilité.

99/0239/EUGE

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvée l'augmentation de 559 000 F de l'autorisation de programme de l'opération "SECURITE CORNICHE J.F. KENNEDY", ce qui portera le montant global de l’opération à 1.905.000 F, selon les crédits de paiement indiqués ci-après

:

antérieurs : 1.158.000 F 1999 : 350.000 F

2000 : 397.000 F

ARTICLE 2 Le coût de cette opération sera en totalité à la charge de la Ville de Marseille.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal L'ADJOINT DELEGUE A LA VOIRIE, A

L'ECLAIRAGE, A LA CIRCULATION, AU STATIONNEMENT, AU CONTROLE DU STATIONNEMENT, A MARSEILLE PARC AUTO ET ALLO MAIRIE

Signé : Maurice TALAZAC

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN