D00NR-99/0073/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 1 Février 1999

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 91 membres.

99/0073/EUGE

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES – DIRECTION DES ETUDES ET GRANDS

TRAVAUX – Corniche JF Kennedy – Travaux d'étanchéité et de réparation de génie-civil, phase 1 – Travaux d'étanchéité de l'Anse du Prophète – Approbation de l'autorisation de programme – Mode de dévolution des travaux.

98-855-EGT

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué aux Grands Projets d'Urbanisme, au Schéma Directeur de l'Aménagement Urbain (SDAU), à la Concertation et au Suivi du POS, et à l'Agence d'Urbanisme de Marseille (AGAM) , soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

La promenade de la corniche Kennedy, construite entre 1957 et 1966, est un ouvrage en encorbellement au dessus de la mer. Elle s'étend sur 1500 mètres de la Villa Valmer à l'anse du Palm Beach.

Elle comprend des ouvrages d’art en encorbellement et un ensemble de viaducs au delà de l’anse du Prophète.

Exposée aux embruns, ainsi qu'aux vagues par gros temps, elle subit des dégradations importantes. Par ailleurs, la reprise de l'étanchéité des ouvrages est nécessaire afin de les protéger des eaux d’infiltration. Il convient donc d'envisager dès à présent un programme de réparations dont le coût total est estimé à 30 M.F. T.T.C.

L'opération peut être scindée en cinq phases :

  • Anse du Prophète,

  • Marégraphe vers le Vallon de l'Oriol,

  • Piscine du Vallon de l'Oriol,

  • Viaducs et murs correspondants,

  • Murs entre les viaducs.

Afin d’assurer la sécurité du public, la priorité portera sur les travaux d'étanchéité de l'anse du Prophète qui abrite un club de voile et un restaurant mutualiste.

L’opération présentée dans le dossier technique ci-joint est estimée à 5,5 MF TTC, et

comprend :

  • le décaissement de la chaussée et des trottoirs côté mer,

  • la dépose des bancs et des escaliers,

  • l'exécution d'un drainage et la création d'évacuations d’eau pluviale,

    • la réparation des tirants d’ancrage au droit des murs,

    • l'application d'un complexe d’étanchéité par feuille préfabriquée sur le dessus des consoles et des cellules sous chaussée après rabotage et ragréage du support.

Ces travaux stopperont le processus de dégradation des bétons. Ils seront suivis d'une phase complémentaire "génie civil" estimée à 1 M.F. T.T.C.

Il est donc proposé de lancer un appel d’offres ouvert conformément aux articles 296 à 298 du Code des Marchés Publics. Le marché qui en résultera sera dévolu à l’entreprise générale ou à un groupement d’entreprises solidaires.

La poursuite de la mise en sécurité de la Corniche Kennedy fera l'objet de délibérations ultérieures qui seront soumises à votre approbation.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES VU LE CODE DES MARCHES PUBLICS

OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

D E L I B E R E

ARTICLE 1 Est approuvée l’opération  » travaux d’étanchéité et de réparation de génie-civil de la promenade Corniche Kennedy « .

ARTICLE 2 Est décidée la réalisation de la première phase de l'opération visée à l'article 1, concernant l'étanchéité et les travaux de génie civil de l’anse du Prophète dans la limite d’une autorisation de programme de 6,5 M.F. TTC, selon l’échéancier des crédits de paiement suivant :

1999 : 2,5 MF

Suivants : 4,0 MF.

ARTICLE 3 Le coût de la dépense est à la charge de la Ville.

ARTICLE 4 Est approuvé le lancement d’un appel d’offres ouvert conformément aux articles 296 à 298 du Code des Marchés Publics, sur la base du dossier technique joint en annexe, en vue de la passation d’un marché dévolu à l’entreprise générale ou à un groupement solidaire.

ARTICLE 5 Monsieur le Maire ou son représentant est habilité à signer le marché qui résultera de l’appel à concurrence ainsi que tout marché négocié consécutif à la décision de la Commission des Marchés de déclarer l’appel d’offres infructueux et de le relancer sous la forme négociée.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

L'ADJOINT DELEGUE AUX GRANDS PROJETS D'URBANISME, AU SCHEMA DIRECTEUR DE L'AMENAGEMENT URBAIN (SDAU), A LA CONCERTATION ET AU SUIVI DU POS ET A L'AGENCE D'URBANISME DE MARSEILLE (AGAM)

Signé : Claude VALLETTE

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *