D00IJ-98/0867/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 30 Novembre 1998

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 78 membres.

98/0867/EUGE

SECRETARIAT GENERAL – PLAN MARSEILLE EMPLOI – Subvention de la Ville de Marseille à l'Association ACT EMPLOI.

98-667-MME

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Premier Adjoint délégué à l’Economie, à l’Emploi, à la Formation Professionnelle, aux Zones d’Activités, aux Technopôles et à Euroméditerranée, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

La Ville de Marseille, dans le cadre du Plan Marseille-Emploi, et de son engagement à lutter contre le chômage, soutient les associations qui oeuvrent en faveur de l’emploi.

A cet égard, l’association ACT EMPLOI intervient dans ce domaine de façon innovante au travers d’un journal qui est l’interface entre les demandeurs d’emploi et l’entreprise.

Le premier numéro a été diffusé en mars 1998.

Ce document, regroupant les demandes d’emploi structurées et classées, est envoyé mensuellement à un très grand nombre d’entreprises dans le double but :

  • d’aider à la recherche d’emploi, les demandeurs intéressés par cette démarche

    volontaire,

  • et d’aider les entreprises, surtout les PME/PMI, dans leurs démarches de

recrutement, en leur offrant un vivier de compétences toujours réactualisé.

Une étude a été réalisée en juillet dernier pour mesurer le taux de contacts et de satisfaction des personnes en recherche d’emploi ayant utilisé les services d’ACT EMPLOI.

Les réponses sont encourageantes et montrent que 66,3% des personnes dont le curriculum vitae a été diffusé, ont été contactées, et 11% ont d’ores et déjà été embauchées.

On peut supposer que le taux de notoriété augmentera au fur et à mesure des publications de ce journal qui n’a aujourd’hui que quelques mois d’existence.

98/0867/EUGE

suivant :

Le budget de l’association pour la conception et la diffusion du journal en 1998 est le

  • Fonds propres 36 000 F

  • Entreprises privées 30 000 F

  • Ecoles 15 000 F

  • Conseil Général des BDR 35 000 F

  • Ville de Marseille 50 000 F

Soit au Total 166 000 F

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Une subvention de 50 000 F est attribuée à l’association ACT EMPLOI pour 1998.

ARTICLE 2 La dépense correspondante est inscrite au Budget Primitif 1998 nature 6574 Fonction 91.

ARTICLE 3 Pour obtenir le paiement de cette subvention, le bénéficiaire devra être en règle avec la Ville de Marseille en ce qui concerne les impôts taxes et toutes sommes dont il serait redevable.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal LE PREMIER ADJOINT DELEGUE A

L'ECONOMIE, A L'EMPLOI, A LA FORMATION PROFESSIONNELLE, AUX ZONES D'ACTIVITES, AUX TECHNOPOLES ET A EUROMEDITERRANEE

Signé : Renaud MUSELIER

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN