D00FI-98/0891/EUGE

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 30 Novembre 1998

PRESIDENCE DE MONSIEUR Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Sénateur des Bouches-du-Rhône. L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 78 membres.

98/0891/EUGE

SECRETARIAT GENERAL – MISSION DES PROGRAMMES PRIVES ET EUROPEENS – Appel à

projets de la DG V – Action Participation au projet EMPIRIC.

98-558-MIPPE

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur le Premier Adjoint délégué à l’Economie, à l’Emploi, à la Formation Professionnelle, aux Zones d’Activités, aux Technopoles et à Euroméditerranée, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

La Commission Européenne (DG V) a lancé au printemps dernier un appel à projets concernant des initiatives de développement local et d’emploi dans le secteur culturel.

Système Friche Théâtre a été sollicité par INTERARTS (Observatoire des politiques urbaines et régionales des activités culturelles), installé à Barcelone pour participer à leur projet qui a été retenu par la Commission.

La Ville de Marseille soutient depuis sa création la Friche Belle de Mai et souhaite que ce site devienne un lieu d’excellence culturelle et artistique, mais aussi un lieu de rencontre entre actions culturelles et économiques. C’est l’objectif de ce projet.

Le projet EMPIRIC rassemble cinq villes d’Europe conduisant des projets culturels :

  • Palmela au Portugal,

  • Tarragona en Espagne,

  • Olbernhau en Allemagne,

  • Chorley en Grande-Bretagne,

  • Marseille en France

Ces cinq villes, dans le cadre de ce programme de travail, ont pour objectif de collaborer en vue de recueillir, échanger, évaluer et diffuser leurs expériences sur l’emploi et le développement de l’économie solidaire et sociale dit « troisième système ».

culture en :

Cette collaboration entend promouvoir la création d’emplois dans le domaine de la

  • Encourageant le développement et la coordination d’un large éventail d’activités culturelles,

  • Favorisant la création d’agences du  » troisième système « ,

  • Stimulant les investissements dans les activités du troisième système,

  • Recherchant des modalités pour assurer leur solvabilisation,

  • Echangeant leurs savoir-faire et leurs expériences.

    Chacun des projets locaux est différent par les moyens et les objectifs qui vont être mis en place. Cette diversité est accentuée par le niveau d’avancement des projets. De plus, il est à souligner que la Friche Belle de Mai est le seul opérateur culturel et que les autres partenaires sont représentés par des institutions.

    Partenaires

    Localité

    Objectifs

    Chorley

    Royaume-Uni

    Développement artistique et des communautés par la création d’emplois liés aux arts à travers une agence consacrée au contact des personnes ressources du troisième système.

    Olbernhau

    Allemagne

    Développement artistique et des communautés, en élargissant le partenariat de l’économie sociale par des actions de formation et la rénovation d’un site minier (Les mines de salt).

    Palmela

    Portugal

    Développement artistique et des communautés, par des actions de formation et de rénovation d’un château abandonné.

    Tarragone

    Espagne

    Développement artistique et des communautés, stimuler l’emploi des organisations culturelles du troisième système en mettant en place des actions de formation dans le management culturel pour les jeunes chômeurs.

    travail :

    A Marseille, les objectifs du projet EMPIRIC sont, au travers du programme de

  • construire un partenariat entre les acteurs de l’économie sociale qui travaillent dans le champ de la culture à Marseille,

  • impliquer les banques de l’économie sociale,

  • renouveler les approches traditionnelles de la culture et du rôle des équipements culturels polyvalents,

  • rapprocher les milieux de la culture de ceux des décideurs publics.

Ce champ de travail constitue aujourd’hui une des priorités pour SFT dans la phase de développement oí¹ il se situe. Pour conduire cette recherche, SFT s’est associé au bureau d’étude ESC2 (méthode de développement local) et à la SIPEC, filiale de la Caisse d’Epargne (ingénierie financière).

Le financement du projet EMPIRIC pour sa partie marseillaise est le suivant :

1998

1999

Total

%

Ville de Marseille

90 000

60 000

150 000

15

Conseil Général

90 000

60 000

150 000

15

DRAC

50 000

50 000

5

Ministère de la Culture

50 000

50 000

5

Aide à l’emploi

92 000

92 000

184 000

18,4

Europe (DG V)

128 000

98 000

226 000

22,6

TOTAL

500 000

310 000

810 000

100

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est décidée la participation de la Ville de Marseille au projet EMPIRIC pour un montant de 150 000 F (90 000 F en 1998 et 60 000 F en 1999).

ARTICLE 2 Le montant de la dépense correspondante sera imputé au Budget Primitif 1998.

Service MIPPE – Nature : 6574 (subventions) – Fonction : 91 (Action pour l’Emploi).

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal LE PREMIER ADJOINT DELEGUE A

L'ECONOMIE, A L'EMPLOI, A LA FORMATION PROFESSIONNELLE, AUX ZONES D'ACTIVITES, AUX TECHNOPOLES ET A EUROMEDITERRANEE

Signé : Renaud MUSELIER

Le Conseiller rapporteur de la Commission ECONOMIE, URBANISME ET GRANDS EQUIPEMENTS demande au Conseil Municipal d'accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

Certifié conforme

LE MAIRE DE MARSEILLE

SENATEUR DES BOUCHES-DU-RHONE

Jean-Claude GAUDIN