D006U-98/0459/EHCV

VILLE DE

MARSEILLE

REPUBLIQUE FRANCAISE

DEPARTEMENT DES

BOUCHES-DU-RHONE

EXTRAIT DES REGISTRES DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

Séance du 29 Juin 1998

PRESIDENCE DE MONSIEUR, Jean-Claude GAUDIN, Maire.

L’Assemblée formée, Monsieur le Maire a ouvert la séance à laquelle ont été présents 79 membres.

98/0459/EHCV

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES – DIRECTION DE L'ECOLOGIE ET DES

ESPACES VERTS – Organisation d'un concours appelé "MARSEILLE EN FLEURS" ouvert aux résidents de la Commune.

98-246-DEEV

– o –

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué à l’Environnement, au Traitement des Déchets, à l’Assainissement, à la Protection des Calanques et des Espaces Naturels et aux Espaces Verts, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

En 1993 et 1994, la Direction de l »˜Ecologie et des Espaces Verts avait organisé un concours de fleurissement appelé "Marseille en fleurs".

Celui-ci avait pour but d'améliorer la connaissance des plantes par le public et le faire devenir acteur de l'embellissement de sa ville.

Ces premières opérations ont été un succès et il est proposé de renouveler cette manifestation pour l'année 1998.

L'attribution des prix sera assuré par un jury composé et organisé par les mairies de secteurs participantes, les gagnants de chaque mairie de secteur participant automatiquement au super jury organisé par la mairie centrale. Ce super jury décernera des lots supplémentaires dits Prix Prestige.

Parmi les seize prix qui seront attribués le 3 juillet 1998, les huit premiers sont les

suivants : voyage),

  • 1ers prix : voyages en Thaí¯llande et à la Martinique (pour 2 personnes par

  • 2èmes prix : voyages à Florence et à Madrid (pour 2 personnes par voyage),

  • 3ème prix, 4ème, 5ème, 6ème, 7ème, 8ème : divers mobiliers de jardins.

Le financement de l'organisation de ce concours est assuré par la Direction Générale

de la Communication et des Relations Extérieures qui règlera l'achat des prix remis aux gagnants, les taxes diverses, les éventuels frais de réception des conférences de presse, des frais d'impression et frais annexes.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la délibération ci-après :

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE

VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES OUI LE RAPPORT CI-DESSUS

D E L I B E R E

ARTICLE 1 Est approuvé le principe du renouvellement du concours "MARSEILLE EN FLEURS" pour l'année 1998.

ARTICLE 2 Les dépenses, qui s’élèvent à 300 000 F TTC, seront imputées sur les crédits de la Direction Générale de la Communication et des Relations Extérieures ouverts au Budget Primitif 1998 section fonctionnement.

Vu et présenté pour son enrôlement à une séance du Conseil Municipal

L'ADJOINT DELEGUE A L'ENVIRONNEMENT, AU TRAITEMENT DES DECHETS, A L'ASSAINISSEMENT, A LA PROTECTION DES CALANQUES ET DES ESPACES NATURELS ET AUX ESPACES VERTS

Signé : Robert ASSANTE

Le conseiller rapporteur de la Commission ENVIRONNEMENT , HABITAT ET CADRE DE VIE, demande au Conseil Municipal d’accepter les conclusions sus-exposées et de les convertir en délibération.

Cette proposition mise aux voix est adoptée.

LE MAIRE DE MARSEILLE

Jean-Claude GAUDIN

L'ADJOINT DELEGUE A L'ENVIRONNEMENT, AU TRAITEMENT DES DECHETS, A L'ASSAINISSEMENT, A LA PROTECTION DES CALANQUES ET DES ESPACES NATURELS ET AUX ESPACES VERTS

Robert ASSANTE