Ils bougent !

Suite à la décision du Tribunal Administratif d’annuler les PPP pour les écoles de Marseille, plusieurs évolutions positives sont apparues en seulement un mois :

Au niveau national :
l’Assemblée nationale vient de voter une loi favorisant le diagnostic de l’Etat lorsque les municipalités semblent défaillantes, avec la réactivation de « l’observatoire du bâti scolaire » et pas uniquement pour Marseille !
Le ministère de l’économie vient d’imposer la modification du logiciel officiel de calcul qui permettait aux PPP de paraître moins cher que les travaux Publics (MOP). Ce n’est plus le cas, grâce à la magie des algorithmes !

Au niveau local :
le préfet et le recteur ont « proposé » au Maire de Marseille leur aide, ce qui a été accepté
Un courrier avec questionnaire a été envoyé à l’ensemble des directeurs d’école (très proche d’ailleurs de celui proposé par le SNUIpp-FSU il y a quelques mois et réactivé depuis quelques semaines)
Une « cellule » pour établir un audit sur l’ensemble des écoles est entrain de se mettre en place à la DSDEN. C’est à la fois unique et inédit en France, preuve que notre analyse de départ était la bonne : il y a urgence pour les écoles de Marseille et la municipalité n’a pas pris la mesure des problèmes.

Nous demandons par courrier à M. le Recteur, M. le DASEN, et M. Flodrops (en charge de la cellule) à ce que le collectif puisse participer à cette cellule.

Vous trouverez ci-dessous la lettre envoyée le 14 mars 2019 :

http://collectif-pour-la-renovation-des-ecoles.fr/wp-files/courrier/2019%2003%2014%20-%20LettreRecteur.pdf

Lors du conseil municipal du 01er Avril nous imposerons une délibération sur la rénovation de l’ensemble des écoles de Marseille grâce au succès de la pétition en ligne initiée par le collectif et des élus de la ville (plus de 12000 signataires sur change.org).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *